NOUVELLES

Île d'Anticosti: l'entente entre Pétrolia et Hydro-Québec dévoilée sous peu

03/09/2013 10:22 EDT | Actualisé 03/11/2013 05:12 EST
AFP

Pétrolia affirme qu'elle dévoilera dans les prochains jours les termes de l'entente secrète signée avec Hydro-Québec prévoyant la cession des droits d'exploration pétrolière et gazière sur l'île d'Anticosti.

En janvier 2008, Hydro-Québec a vendu 35 permis d'exploration à la société rimouskoise Pétrolia. L'entente confidentielle comprend notamment des versements de Pétrolia à la société d'État pour la validité des permis d'une valeur de près de 37 500 $ par année.

Les détails demeurés secrets concernent les redevances prioritaires que Pétrolia verserait à Hydro-Québec si du pétrole était extrait sur l'île. Le président de Pétrolia, André Proulx, a affirmé vouloir les rendre publics vers le 1er septembre.

Point de vue d'un expert

L'économiste de l'Université Laval, Patrick Gonzalez, croit que l'entente liant Pétrolia à Hydro-Québec a bien été négociée. « Je n'ai jamais vu clairement qui avait eu malversation là-dedans, mais c'est certain qu'il faut se remettre dans le contexte où elle a été signée », précise-t-il.

Selon l'économiste, le gouvernement Marois, qui a entre les mains une copie de l'entente, se serait empressé de la divulguer s'il y avait eu matière à scandale.

Patrick Gonzalez ajoute que les permis de Pétrolia, une entreprise junior, risquent d'être vendus à une plus grande entreprise si de l'or noir est trouvé sur l'île.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.


INOLTRE SU HUFFPOST

L'île d'Anticosti vue par le photographe Marc Lafrance