NOUVELLES

Francophonie : les ministres se concentreront sur la petite enfance

03/09/2013 01:22 EDT | Actualisé 02/11/2013 05:12 EDT

L'apprentissage du français en bas âge sera au cœur des discussions durant la rencontre des ministres provinciaux et territoriaux canadiens responsables de la francophonie à Winnipeg.

Dès mercredi, ces politiciens, la ministre du Patrimoine et des Langues officielles Shelly Glover, de même que des chercheurs échangeront sur le fait français au Canada.

La langue de Molière dans la petite enfance sera au menu, le Manitoba étant souvent appelé à parler de ce sujet, selon la professeure au Manitoba Centre for Health Policy à l'Université du Manitoba, Mariette Chartier.

« Je crois que nos ministres au Manitoba reconnaissent l'importance que, vraiment, ce qui se passe durant la petite enfance influence fortement le trajet que les jeunes vont prendre », fait valoir Mme Chartier, qui prononcera le discours d'ouverture.

Le premier ministre manitobain insiste aussi sur l'exemple de sa province. « Il faut mettre la priorité sur la petite enfance, parce que nous avons beaucoup de succès, là. C'est un bon moment pour commencer à développer la communauté, avec de bons résultats », soutient Greg Selinger.

La 18e conférence ministérielle sur la francophonie canadienne se termine jeudi.

PLUS:rc