NOUVELLES

Irois Léger se porte candidat à la mairie de Montréal

02/09/2013 11:59 EDT | Actualisé 02/11/2013 05:12 EDT

Un nouveau candidat se lance dans la course à la maire de Montréal, comme indépendant. Il s'agit d'Irois Léger, ancien journaliste originaire de Caraquet, au Nouveau-Brunswick.

M. Léger, 45 ans, vit à Montréal depuis une quinzaine d'années. Il avait fait part au début de l'été de son intention de se porter candidat.

Sa demande d'autorisation auprès du Directeur général des élections (DGE) a été acceptée le 28 août.

M. Léger gère depuis neuf ans le site web Montréal.TV, qui fait la promotion de la métropole québécoise. Il a déjà été journaliste sportif à Radio-Canada ainsi qu'à TVA-LCN.

Dans un communiqué, Irois Léger dit vouloir apporter de nouvelles idées et de nouveaux visages à l'hôtel de ville.

« J'aime profondément Montréal. Je la sillonne de long en large depuis une quinzaine d'années maintenant afin de travailler avec les gens des milieux culturel, caritatif, des affaires et du sport. Les candidats en lice veulent faire la même vieille politique et retomber dans la même routine des dernières années. Je crois sincèrement que notre ville a besoin d'une nouvelle énergie et surtout de sang neuf à l'hôtel de ville », dit-il.

« Mon expérience en affaires et en journalisme ainsi que mes talents de rassembleur me serviront à adopter une approche plus dynamique et participative afin de faire rayonner Montréal et les Montréalais », ajoute-t-il.

Le candidat compte déposer un programme complet d'ici le 20 septembre, date officielle du lancement de la campagne électorale.

M. Léger avait déjà affirmé dans les médias, au début de l'été, qu'il voulait faire le ménage à la Ville de Montréal et réduire le nombre d'élus municipaux. Il aimerait aussi faire du 375e anniversaire de la ville « un méga party ».

Candidats dans la course à la mairie

Les candidats en vue à la tête de partis ou de coalitions, soit Marcel Côté, Denis Coderre, Richard Bergeron et Mélanie Joly, ont déjà commencé à présenter leur équipe en vue des élections.

Ils s'étaient d'ailleurs affronté dans un premier débat à l'Institut du Nouveau Monde (INM), le 16 août.

De son côté, le candidat indépendant à la mairie de Montréal Michel Brûlé avait fait parvenir une mise en demeure à l'INM pour ne pas l'avoir invité au débat.

Les candidats intéressés à se présenter à la mairie de Montréal ont jusqu'au 4 octobre pour déposer officiellement leur candidature.

PLUS:rc