NOUVELLES

En avance sur son programme de réadaptation, Vonn est de retour sur ses skis

02/09/2013 03:01 EDT | Actualisé 02/11/2013 05:12 EDT

Lindsey Vonn skie au Chili et elle est en avance sur son programme de réadaptation, à cinq mois des Jeux olympiques de Sotchi.

«Je ne peux pas dire lequel genou a été blessé, a-t-elle confié. C'est bon signe.»

La quadruple championne du classement général de la Coupe du monde a effectué un retour sur les pistes ce week-end, près de sept mois après sa blessure. Elle a pris les choses mollo avec deux descentes d'entraînement tranquilles. Le lendemain, elle a haussé le niveau, effectuant quelques virages sur la piste de Portillo, au Chili.

Son genou droit opéré a bien tenu. Tant et si bien que Vonn envisage maintenant de négocier quelques portes de slalom à l'entraînement d'ici la conclusion du camp de deux semaines de l'équipe américaine.

La championne olympique en titre de descente s'est déchirée les ligaments croisé antérieur et latéral interne à la suite d'une chute aux championnats du monde à Schlaming, en Autriche, en février. Elle ne devait même pas songer à chausser ses bottes avant au moins le mois de novembre.

Mais son genou a guéri si bien et si vite que cela a considérablement devancé son échéancier. Vonn envisage un retour sur le circuit de la Coupe du monde pour les épreuve à Beaver Creek, au Colorado, fin novembre

«J'ai souvent chuté dans ma carrière et je suis revenue aussi vite que possible, a déclaré Vonn, qui a fait les manchettes en mars dernier en annonçant qu'elle fréquentait Tiger Woods. Malheureusement, il m'a fallu sept mois pour me remettre cette fois, mais je suis excitée à l'idée de revenir. C'est le bon moment et mon corps se sent prêt.»

Vonn a beaucoup de compagnie sur les pistes au Chili, puisque les autres skieuses Julia Mancuso, Stacey Cook, Leanne Smith et Laurenne Ross l'accompagnent.

Vonn, âgée de 28 ans, est arrivée samedi et, rapidement, elle s'est dirigée à la montagne, ne voulant pas perdre de temps après avoir obtenu le feu vert. Au début, elle n'a pris aucun risque.

Dimanche, elle a voulu mettre son genou à l'épreuve, exécutant de petits virages dans les sections plates de la piste. Vonn n'a pas l'habitude des demi-mesures.

Si son genou lui permet, la prochaine saison pourrait devenir historique pour elle. Elle n'a besoin que de trois victoires pour égaler le record de l'Autrichienne Annemarie Moser-Proell de 62 victoires sur le circuit de la Coupe du monde.

Et il y a les Jeux de Sotchi, où ses attentes sont plus élevées que jamais.

«Je vais revenir au même niveau, ou même mieux, que j'étais auparavant», a récemment déclaré Vonn.

PLUS:pc