Huffpost Canada Quebec qc

Avec Tom à la ferme, Xavier Dolan emballe les premières critiques à la Mostra

Publication: Mis à jour:
TOM A LA FERME
Courtoisie

Tom à la ferme, le quatrième long métrage du réalisateur québécois n'est pas passé inaperçu lors de sa présentation en compétition officielle à la Mostra de Venise. Les critiques qui sortent tout juste sont très élogieuses et certaines d'entre elles lui prédisent déjà les grands honneurs. Aperçu.

Selon le quotidien français Le Monde, il s'agit d'un «film à suspens réussi» qui confirme les talents du cinéaste de 24 ans et dans lequel se cache «un autre film, beaucoup plus subtil, sur le deuil amoureux et l'amour entre trois individus».

Toutefois, le journal fait remarquer qu'à la différence de ses trois œuvres précédente, Dolan s'éloigne du drame sentimental pour réaliser ici un pur thriller hitchcockien. Le journaliste Franck Nouchi en profite d'ailleurs pour énumérer les multiples clins d'œil au grand maître.

«Les citations de l'auteur de Fenêtre sur cour sont nombreuses, qu'il s'agisse d'un plan derrière un rideau de douche (Psychose) ou d'une poursuite dans un champ de maïs (La Mort aux trousses). Comme chez Hitchcock, le film fonctionne comme un piège qui se referme inexorablement à la fois sur le héros et sur le spectateur», écrit-il avant d'ajouter : «La musique de Gabriel Yared, (un peu) à la manière de Bernard Herrmann dans les chefs-d'œuvre d'Hitchcock, renforce cette impression de cousinage prestigieux».

Pour sa part, Libération voit dans Tom à la ferme une «démonstration de la puissance de feu stylistique du jeune virtuose». Dans les pages de son journal, le critique Julien Gester va jusqu'à comparer le film à une sorte de «Délivrance immobile» (référence à Deliverance de John Boorman). Autant de qualités qui font de l'œuvre composée de «culot» et de «séduction étranges» l'une des «plus singulières de cette Mostra».

D'après l'Agence France-Presse qui qualifie le film de «thriller psychologique décoiffant», Tom à la ferme n'a pas seulement emballé les critiques lors de sa projection, mais «pourrait bien ravir aussi le jury».

La twittosphère n'est pas en reste. Le rédacteur en chef de Vodkaster, David Honnorat (@IMtheRookie) a gazouillé : «Tom à la ferme en fout plein la gueule. Impressionnant flirt avec le genre». Tandis que le critique de cinéma italien Alberto Spadafora (@albespadafora) estime ce long métrage «émouvant et surprenant» comme la véritable révélation de la 70e édition de la Mostra de Venise.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Xavier Dolan porte le carré rouge à Cannes
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction