LIMA, Pérou - Les températures glaciales et la neige dans les hautes plaines du Pérou et de la Bolivie ont causé la mort d'au moins six personnes et de 30 000 animaux domestiques, dont des moutons, des lamas et des alpagas, ont rapporté les autorités.

Le Pérou a déclaré l'état d'urgence jusqu'au 20 septembre dans les montagnes du sud, où le plus d'animaux sont morts.

La vague de froid a touché environ 80 000 résidants des montagnes, pour la plupart défavorisés, qui dépendent de leur bétail et de leurs récoltes, qui ont aussi été endommagées.

Alfredo Murgueytio, chef de la défense civile du Pérou, soutient qu'il s'agit des pires conditions météorologiques de la dernière décennie dans le sud du pays. Près d'un mètre de neige est tombé dans le district de Puno.

Le météorologiste Nelson Quispe a affirmé dimanche que le désert Atacama, au Chili, a reçu sa première chute de neige en 30 ans.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.

Loading Slideshow...
  • La communauté mapuche Rayen Mapu, lof Loloko zone d´Ercilla, Araucania, Chili, commence un processus de récupération territoriale.

  • Les propriétaires fonciers étrangers, les grandes entreprises forestières et thermoélectriques ont détruit leur écosystème.

  • Les Mapuches subissent une constante marginalisation, depuis des années. Plusieurs familles de la communauté sont retournées sur leurs terres sans attendre les prétendues promesses du gouvernement chilien.

  • Le paysage de la «Araucanía», forêt autochtone restante.

  • Des enfants mapuches jouent sur le terrain.

  • Enfants mapuches récoltant des pommes.

  • Enfants mapuches sur les labours.

  • Le tracteur ouvre des sillons dans la terre en récupération.

  • Toute la communauté travaille, c'est une reprise productive.

  • Les hommes mapuches travaillent sur la terre et les femmes préparent la nourriture.

  • La communauté se prépare pour l'hiver à venir.

  • La communauté se prépare pour l'hiver à venir.

  • Le «werkén», le messager de la communauté.

  • Il est très probable que la communauté sera expulsée.

  • La terre est aux mains des Mapuches, ils sont les «Fils de la terre».