NOUVELLES

Un voilier-école pour prendre le temps de redécouvrir le fleuve

01/09/2013 10:08 EDT | Actualisé 01/11/2013 05:12 EDT

Le premier voilier-école au Québec fait escale dans la capitale nationale dimanche. Ce voilier allemand de 20 mètres, baptisé le Roter Sand, s'arrête ainsi dans plusieurs villes de la province depuis le début de l'été pour faire découvrir le fleuve Saint-Laurent à la population.

L'entreprise qui en est propriétaire, ÉcoMaris, s'adresse principalement aux jeunes de 15 à 24 ans, mais les gens de tous les âges sont invités à monter à bord pour s'initier à la voile.

Le voilier peut accueillir de 25 à 50 personnes pour leur permettre de faire l'apprentissage des rouages de la voile ainsi que pour les sensibiliser à l'environnement et leur faire découvrir les écosystèmes marins.

Le capitaine Yves Plante explique qu'il s'agit d'un outil extraordinaire pour permettre aux Québécois de se réapproprier le fleuve et se rappeler leur héritage maritime.

« Un voilier c'est lent. Tu le vois [le fleuve] différemment. À la vitesse qu'on se déplace, les gens ont le temps de découvrir le fleuve, de se découvrir entre eux et d'apprendre les manœuvres. C'est une vitesse qui permet d'apprendre », dit-il.

Le Roter Sand effectue deux voyages, dimanche, au départ du quai Buteau, dans le bassin Louise du port de Québec.

Le voilier-école est parti de l'Allemagne, où il a été conçu, le 28 mai dernier. Il est arrivé à Rimouski, son port d'attache, en juillet dernier.

PLUS:rc