NOUVELLES

L'opposition congolaise boycotte des discussions sur la réconciliation

01/09/2013 02:53 EDT | Actualisé 01/11/2013 05:12 EDT

KINSHASA, République Démocratique Du Congo - Les leaders des trois partis d'opposition de la République démocratique du Congo (RDC) ont annoncé qu'ils boycotteraient cette semaine les discussions visant à parvenir à une réconciliation nationale.

Cette décision porte un dur coups aux efforts du président congolais Joseph Kabila, qui fait pression pour obtenir cette réconciliation au moment où il affronte une rébellion dans l'est du pays.

Parmi ceux qui renoncent à des discussions, on retrouve les partisans d'Étienne Tshisekedi, qui a terminé en deuxième place lors de l'élection présidentielle disputée de 2011. Des groupes d'opposition disent vouloir un arbitre neutre en place avant de prendre part aux négociations.

M. Kabila a promis des réformes pour aider à unifier la RDC, une nation de la taille de l'Europe de l'Ouest riche en minerais, mais qui est grevée par la violence.

Les tensions sont toujours fortes depuis la présidentielle de 2011, qui, selon l'Union européenne, était entachée d'irrégularités et de fraudes.

PLUS:pc