NOUVELLES

Élections en Australie : Kevin Rudd tente de renverser la vapeur

01/09/2013 04:57 EDT | Actualisé 31/10/2013 05:12 EDT

Le premier ministre australien, Kevin Rudd, cherchant à éviter à son Parti travailliste une déroute lors des élections législatives de samedi prochain, a promis, dimanche, des baisses d'impôts et des investissements dans le secteur de l'éducation.

En esquissant une « nouvelle voie » lors du lancement officiel de sa campagne, dans l'État du Queensland, Kevin Rudd a cherché à tirer parti du malaise de certains électeurs face à la volonté des conservateurs de réduire les dépenses publiques, avertissant que cela serait nuisible à l'emploi et à la confiance.

Un sondage de l'institut Galaxy pour plusieurs journaux du groupe du magnat Rupert Murdoch crédite l'opposition conservatrice, conduite par Tony Abbott, de 53 % des intentions de vote, contre 47 % aux travaillistes. Cela suffirait à donner aux conservateurs une majorité parlementaire nette.

Kevin Rudd a été évincé à la tête du Labour en 2010 par Julia Gillard, qui est devenue alors la première femme à diriger un gouvernement australien. Mais Rudd a contre-attaqué et provoqué la chute de celle-ci cette année au terme de longues querelles intestines.

Julia Gillard n'a pas assisté au lancement de campagne de Kevin Rudd, qui s'est déroulé en présence de plusieurs milliers de personnes.

Reuters

PLUS:rc