NOUVELLES

Les Canadiens arrêtés en Égypte ne savent pas encore s'ils seront libérés

31/08/2013 12:44 EDT | Actualisé 31/10/2013 05:12 EDT

Deux Canadiens détenus en Égypte devront attendre encore quelques jours avant de savoir s'ils seront relâchés.

Justin Podur, un ami de Tarek Loubani et de John Greyson, affirme que les avocats des deux hommes ont rencontré un procureur du Caire et le personnel de l'ambassade canadienne, une rencontre qui était tout d'abord prévue pour jeudi.

Il affirme toutefois que le procureur désire obtenir des informations supplémentaires avant de décider s'il fera libérer les deux hommes, et que cela pourrait prendre plusieurs jours.

M. Loubani, un médecin urgentologue de London, en Ontario, et M. Greyson, un réalisateur et professeur d'université torontois, ont été arrêtés le 16 août dans le cadre d'émeutes dans la capitale égyptienne.

Les deux hommes se trouvaient au Caire pour tenter de se rendre à Gaza, où M. Loubani devait enseigner des techniques d'intervention médicale, et où M. Greyson envisageait de tourner un documentaire.

Des responsables des Affaires étrangères canadiennes ont indiqué qu'il semblait que les deux ressortissants se trouvaient au mauvais endroit, au mauvais moment, lorsqu'ils ont été arrêtés.

Dans une mise à jour publiée sur son site web, M. Podur mentionne que malgré leur situation, «Tarek et John gardent le moral».

PLUS:pc