NOUVELLES

SharQc: un seul mégaprocès au lieu des cinq prévus pour juger les motards

30/08/2013 02:21 EDT | Actualisé 30/10/2013 05:12 EDT

MONTRÉAL - Il n'y aura plus qu'un seul mégaprocès plutôt que les cinq prévus pour juger les 51 motards arrêtés en 2009 à la suite de l'opération SharQc et qui n'ont toujours pas été jugés, a annoncé vendredi après-midi le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP).

Dans une déclaration à la presse, Me Madeleine Giauque, la procureure en chef au Bureau de lutte au crime organisé du DPCP, a mentionné que tous les chefs d'accusation reliés à la drogue et au gangstérisme qui pesaient contre les suspects ont été abandonnés.

Un de ces mégaprocès devait débuter dès mardi. Les jurés avaient, par conséquent, déjà été sélectionnés.

Plus tôt dans la journée de vendredi, 27 motards — des membres en règle ou des sympathisants des Hells Angels — avaient plaidé coupables à une accusation réduite de complot pour meurtre.

Ils ont consenti à enregistrer un plaidoyer de culpabilité à la suite d'une entente avec le DPCP.

Le porte-parole du DPCP, Jean-Pascal Boucher, a indiqué que toutes les autres accusations qui pesaient contre les suspects, dont des accusations de meurtres, ont été abandonnées.

Mercredi, deux autres membres des Hells Angels, Alain Durand et Sylvain Chalifoux, avaient plaidé coupables à une accusation de complot pour meurtre.

En retour de ce plaidoyer, un arrêt des procédures avait également été déposé pour tous les autres chefs auxquels ils faisaient face. Ils ont écopé chacun d'une peine de 15 ans de pénitencier.

Le 15 avril 2009, 156 membres et sympathisants des Hells Angels étaient arrêtés dans le cadre de l'opération SharQc.

PLUS:pc