NOUVELLES

Pas de frappes de la Grande-Bretagne en Syrie: le prix du pétrole baisse

30/08/2013 10:13 EDT | Actualisé 30/10/2013 05:12 EDT

MONTRÉAL - Le dollar canadien s'échangeait à 94,82 cents US en mi-journée vendredi, en baisse de 0,14 cent.

-

La décision de la Grande-Bretagne de ne pas se joindre à d'éventuelles frappes militaires en Syrie a fait baisser le prix du baril de pétrole, qui cotait vendredi, en mi-journée, à 108 $ US.

-

A Toronto, l'indice SP/TSX était en hausse de 11,34 points en mi-journée, à 12 716 points.

A New York, le Dow Jones perdait 32 points, le Nasdaq 23 points et le SP 500 près de 4 points.

A Londres, le FTSE perdait 0,8 pour cent de sa valeur.

A Tokyo, le Nikkei a cloturé en baisse de 0,5 pour cent.

-

Le produit intérieur brut réel au Canada a progressé de 0,4 pour cent au deuxième trimestre, après avoir affiché une hausse de 0,5 pour cent au premier trimestre, a révélé vendredi Statistique Canada. Sur une base mensuelle, le PIB réel par industrie a diminué de 0,5 pour cent en juin.

-

Reporté à trois reprises, le baptême de l'air du premier avion CSeries de Bombardier aura vraisemblablement lieu très prochainement. L'avionneur montréalais a indiqué que son véhicule d'essai no1 (FTV1) avait obtenu l'autorisation de vol d'essai de Transports Canada, ce qui ouvre la voie à son vol inaugural.

-

Le géant québécois Alimentation Couche-Tard a annoncé un bénéfice net de 255 millions $ US au premier trimestre, soit une augmentation de 152,1 millions $ US par rapport au bénéfice net du premier trimestre de l'exercice 2013.

-

La Banque Laurentienne a affiché vendredi un résultat net de 28,3 millions $ pour le premier trimestre, en déclin de 6 pour cent par rapport au bénéfice de l'an dernier, et des revenus trimestriels en progression de 14 pour cent à 221 millions $.

-

Les ménages américains ont à peine augmenté leurs dépenses en juillet, quand la croissance de leurs revenus a été freinée par une réduction des dépenses gouvernementales.

Le département du Commerce a indiqué vendredi que les dépenses des consommateurs ont augmenté de seulement 0,1 pour cent entre juin et juillet, comparativement à la hausse de 0,6 pour cent constatée entre mai et juin.

-

Le nombre de travailleurs sans emploi a légèrement fléchi en Europe en juillet. L'agence officielle Eurostat a révélé que 19 millions de personnes étaient sans emploi en juillet dans la zone euro, soit 15 000 de moins que le mois précédent. Le taux de chômage s'est maintenu à son niveau historique de 12,1 pour cent.

-

PLUS:pc