NOUVELLES

L'économiste Jean-Denis Fréchette devient directeur parlementaire du budget

30/08/2013 03:02 EDT | Actualisé 30/10/2013 05:12 EDT

OTTAWA - Jean-Denis Fréchette, un directeur de recherche relativement peu connu, sera le prochain directeur parlementaire du budget (DPB).

Le premier ministre Stephen Harper a nommé cet économiste diplômé de l'Université de Montréal au poste de surveillant du budget, en remplacement de Kevin Page, dont le mandat s'est terminé l'hiver dernier, après quelques années de querelles avec le gouvernement.

M. Fréchette travaille au service de la Bibliothèque du Parlement depuis 27 ans. Jusqu'à sa nomination à ce nouveau poste, il y agissait comme directeur de la division de l'économie, des ressources et des affaires internationales.

Selon des sources fédérales, M. Fréchette était l'un des trois candidats sur la liste du gouvernement conservateur. Il était aussi le seul à avoir obtenu de l'information sur les rouages du service du budget.

Néanmoins, il n'a apparemment jamais participé à l'élaboration ou à l'analyse d'un budget fédéral.

Le gouvernement s'est toutefois dit assuré que M. Fréchette pourrait assumer ses nouvelles fonctions avec brio.

«Grâce à sa formation d’économiste, à son expérience du service aux parlementaires et de la gestion d'autres personnes qui œuvrent également au service de ceux-ci, ainsi qu'à son respect du Parlement, M. Fréchette accomplira un excellent travail à titre de directeur parlementaire du budget», a affirmé le leader du gouvernement à la Chambre des communes, Peter Van Loan, dans un communiqué.

Le poste de DPB a été créé par les conservateurs à la suite du scandale des commandites libérales.

Le bureau du DPB a fait l'objet de plusieurs débats politiques pendant qu'il était dirigé par M. Page.

Les partis de l'opposition ont accusé le gouvernement Harper de vouloir convertir le poste de «chien de garde» du budget en «chien de poche».

Les rapports de M. Page, dont une évaluation très sévère du programme des avions de chasse F-35, ont fourni de nombreuses munitions aux libéraux et aux néo-démocrates.

Il affrontait régulièrement les ministres fédéraux, incluant le ministre des Finances, Jim Flaherty, qui l'accusait d'ignorer son autorité en souhaitant examiner et répertorier l'étendue des coupes budgétaires fédérales.

Des sources ont affirmé qu'il était difficile de trouver un candidat à l'interne en raison du salaire, qui équivaut à celui d'un employé de niveau intermédiaire.

Le DPB est un employé de la Bibliothèque du Parlement, une institution indépendante du gouvernement et gérée par les bibliothécaires parlementaires. La Bibliothèque relève des présidents du Sénat et de la Chambre des communes, par l'entremise des bibliothécaires.

PLUS:pc