NOUVELLES

Des milliers de travailleurs ont manifesté contre les règles sur le sans-fil

30/08/2013 04:30 EDT | Actualisé 30/10/2013 05:12 EDT

TORONTO - Des milliers de travailleurs syndiqués ont pris part vendredi à une manifestation contre les règles fédérales en matière de télécommunications, lesquelles, craignent-ils, permettront au géant américain Verizon de faire son entrée sur le marché canadien du sans-fil.

Des membres du Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier (SCEP) et du syndicat des Travailleurs canadiens de l'automobile (TCA) ont envahi les rues du centre-ville de Toronto, en face d'un immeuble d'Industrie Canada, pour réclamer au gouvernement fédéral de revenir sur les règles devant ouvrir le marché canadien des télécommunications à des intérêts étrangers.

La démonstration de force est survenue la veille de la fusion des deux organisations au sein d'Unifor, qui deviendra le plus important syndicat du secteur privé canadien, avec plus de 300 000 membres.

Le gouvernement conservateur a récemment relâché ses règles sur les investissements étrangers pour les entreprises du sans-fil comptant moins de 10 pour cent du marché, donnant aux entreprises étrangères l'occasion d'entrer sur le marché canadien et aussi de mettre la main sur de petits fournisseurs canadiens de services sans fil.

Le premier ministre fédéral Stephen Harper a affirmé cette semaine qu'il n'existait aucune règle ou échappatoire à l'intention des sociétés étrangères intéressées à entrer sur le marché canadien.

PLUS:pc