NOUVELLES

Vitesse lumière à l'ère « post-apocalyptique »

29/08/2013 11:49 EDT | Actualisé 29/10/2013 05:12 EDT

Le Festival Vitesse lumière a dévoilé le thème de sa 14e édition qui se tiendra cette année en même temps que le Festival de cinéma de Québec.

Vitesse lumière présente des films fantastiques, surréalistes, d'horreur, de science-fiction et d'humour.

L'événement se tiendra cette année sous le thème de l'ère « post-apocalyptique », en continuité avec la thématique de l'an dernier, explique avec humour le directeur Robert Lafontaine.

« On a des décors, de l'animation, des gens costumés et on choisit un thème. L'année passée, c'était la fin du monde et heureusement on avait promis de sauver la planète et ça n'a pas fonctionné [la fin du monde]. Donc, cette année, on se retrouve avec trois types d'humains, trois clans qui vont s'arracher les derniers restants de la planète science-fiction, post-nucléaire ou post-apocalyptique », illustre M. Lafontaine.

Selon le directeur, deux moments forts à ne pas manquer lors du festival seront sans doute la projection des films Aelita, premier film de science-fiction russe, réalisé en 1924, ainsi que le film Polyester présenté en odorama.

Plusieurs autres activités sont au programme, dont la projection de 23 courts métrages de sélections officielles de différents festivals, des conférences, de même qu'un hommage à Isabelle Grondin qui oeuvre dans le domaine du cinéma fantastique depuis 20 ans.

Le Festival Vitesse lumière se tiendra du 20 au 29 septembre au Musée de la civilisation, au cinéma Cartier, à la place D'Youville et dans les bibliothèques de Québec.

PLUS:rc