POLITIQUE

Le TNM revisiterait L'Avare de Molière pour dénoncer les compressions budgétaires dans la culture

29/08/2013 12:09 EDT | Actualisé 29/10/2013 05:12 EDT
SRC

La directrice artistique et générale du Théâtre du Nouveau Monde, Lorraine Pintal, a rencontré la presse, jeudi à Montréal, pour expliquer que la réduction budgétaire de 66 000 $ par année imposée par le gouvernement fédéral aura des répercussions sur la programmation, les artistes et ultimement, selon elle, le public. Plusieurs actions sont prévues pour manifester contre ces compressions.

Le TNM proteste donc à son tour contre les compressions budgétaires du gouvernement fédéral qui touchent le Conseil des arts du Canada et qui amputeront son propre budget de 264 000 $ sur quatre ans.

Certaines compagnies théâtrales ont vu leur subvention amputée de 1 %, d'autres de 5 ou 15 %. Dans le cas du TNM, c'est 10 % -- entraînant une gestion que Mme Pintal qualifie d'impossible. Le budget du TNM est composé de 29 % de financement public, le reste provenant de ses revenus autonomes.

Pour riposter à sa façon, Mme Pintal envisage de présenter une pièce de théâtre sur la colline du Parlement à Ottawa, lorsque la Chambre des communes siégera. Elle fera une mise en scène de L'Avare, de Molière.

De plus, elle réservera deux sièges au TNM pour la nouvelle ministre du Patrimoine, Shelly Glover, afin de bien illustrer l'absence de celle qui est aussi responsable du Conseil des arts.

INOLTRE SU HUFFPOST

La rentrée culturelle (Automne 2013)