NOUVELLES

Syrie : le président Obama tiendra compte des meilleurs intérêts américains

29/08/2013 08:01 EDT | Actualisé 29/10/2013 05:12 EDT

WASHINGTON - La décision que prendra le président Barack Obama quant à une éventuelle intervention militaire américaine en Syrie tiendra compte des meilleurs intérêts du pays, a annoncé la Maison-Blanche, laissant sous-entendre que les États-Unis pourraient agir seuls si d'autres nations ne veulent pas aider.

Selon Caitlin Hayden, porte-parole du Conseil de sécurité nationale, M. Obama croit que des intérêts américains de grande importance sont en jeu en Syrie. Elle a ajouté que les pays qui transgressent les normes internationales sur les armes chimiques doivent être tenus responsables.

La Maison-Blanche répondait au rejet par les députés du Royaume-Uni, jeudi, d'une résolution visant à appuyer une intervention militaire en Syrie. Cela signifie que la Grande-Bretagne ne jouera pas un rôle direct dans l'éventualité d'une attaque des États-Unis.

Ce dénouement porte un dur coup aux efforts du président américain de former une coalition internationale afin de mener une frappe en Syrie.

PLUS:pc