NOUVELLES

Pipeline 9 : des retombées de 6 milliards $ selon Enbridge

29/08/2013 02:30 EDT | Actualisé 28/10/2013 05:12 EDT

L'inversion du pipeline 9 de la compagnie Enbridge pourrait générer des retombées de 6 milliards de dollars sur trente ans pour l'Ontario et le Québec, selon une étude commandée par la compagnie.

Enbridge estime qu'un millier d'emplois directs et indirects pourraient être créés, surtout des emplois temporaires dans le secteur de la construction.

Les petits producteurs de pétrole en Ontario espèrent une relance de leur secteur si l'inversion du flux de l'oléoduc leur donne accès au marché québécois.

« Si on réussit à doubler notre production, cela pourrait créer des dizaines d'emplois », dit Hugh Moran, le directeur de l'Institut ontarien sur le pétrole.

« Des retombées relativement minimes » selon Joseph Doucet, professeur en économie de l'énergie à l'Université de l'Alberta. « Ça pourrait amener des investisseurs en Ontario, pour différent type de raffinage ou de transformation qui pourrait tirer avantage de ce nouveau produit », ajoute-t-il.

Jean-Thomas Bernard, professeur de sciences économiques à l'Université d'Ottawa, estime toutefois que les conducteurs pourraient en souffrir.

« Le jour où il y aura une capacité suffisante pour alimenter Montréal à partir de l'inversion, tout le pétrole ontarien proviendra de l'Alberta. Cela ne fera pas baisser les prix à la pompe, au contraire on pourrait voir une légère augmentation », dit-il.

Le gouvernement ontarien travaille à sa propre étude d'impact économique, en vue des audiences de l'Office national de l'Énergie, en octobre.

Éléments de preuve de manufacturiers et exportateurs du Québec, dans le cadre des audiences de l'Office nationalde l'énergie :

Étude de l'impact économique : 

Étude de l'Institut ontarien sur le pétrole : 

PLUS:rc