NOUVELLES

NB: audience sur peine pour l'ex-conseiller de Saint-Jean, Donnie Snook

29/08/2013 06:19 EDT | Actualisé 29/10/2013 05:12 EDT

SAINT-JEAN, N.-B. - Plus de 15 000 images et vidéos de pornographie juvénile ont été découvertes dans des ordinateurs appartenant à un ancien conseiller municipal de Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick, a révélé la Couronne jeudi dans le cadre de l'audience sur peine de Donnie Snook.

L'homme de 41 ans, qui a plaidé coupable à des dizaines de chefs d'accusations liés à des crimes sexuels commis contre des mineurs, est resté calmement assis dans le box des accusés, la tête baissée, pendant que la procureure Karen Lee Lamrock présentait ses arguments pour la détermination de la peine.

Me Lamrock a affirmé qu'après l'arrestation de Snook à sa résidence en janvier, la police avait saisi ses ordinateurs et trouvé 14 457 photos et 620 vidéos de pornographie juvénile.

Elle a montré au juge Alfred Brien ce qu'elle a décrit comme un «échantillon représentatif» du matériel saisi.

La procureure a plus tard déclaré que l'ex-conseiller municipal avait offert de l'argent à des garçons pour qu'ils exécutent divers actes sexuels chez lui et qu'il leur avait permis de consommer de l'alcool et de la marijuana.

L'une des victimes a été agressée pendant sept ans, soit près de la moitié de sa vie, a-t-elle fait valoir.

Donnie Snook a plaidé coupable en mai à 46 accusations d'agressions sexuelles et de possession, de distribution et de production de pornographie juvénile. Il a été arrêté par la Gendarmerie royale du Canada (GRC) à la suite d'une enquête amorcée en 2011 et menée en collaboration avec les services de police de Saint-Jean et de Toronto.

Selon la GRC, les infractions ont commencé en 2001 et ont impliqué 17 garçons pour la plupart originaires de la région de Saint-Jean. Les victimes étaient âgées entre 5 et 15 ans au moment des faits.

Me Lamrock a indiqué que Snook avait été arrêté après avoir offert de mettre «l'un de ses gars» en vidéoconférence alors qu'il clavardait avec un policier se faisant passer pour un pédophile. Il y avait un garçon dans la demeure de l'ancien conseiller lors de son arrestation, a précisé la procureure.

Donnie Snook a été élu au conseil municipal en 2008 et a oeuvré au sein d'organismes communautaires, dont un offrant des programmes d'activités sportives et de mentorat dans trois écoles.

La Couronne et la défense n'ont pas dévoilé leur demande concernant la peine.

PLUS:pc