NOUVELLES

Lorsqu'il est question de Miley Cyrus, Kathleen Turner laisse parler sa fille

29/08/2013 10:32 EDT | Actualisé 29/10/2013 05:12 EDT

MONTRÉAL - Kathleen Turner, jadis reconnue comme l'une des vedettes les plus attirantes de Hollywood, n'a aucune difficulté à déterminer ce qui est sexy. Mais lorsqu'il est question de Miley Cyrus, elle cède le plancher à sa fille.

Kathleen Turner sait comment envoûter. Après tout, elle est parvenue à rendre une lapine aguichante, utilisant sa célèbre voix grave et sensuelle pour donner vie à Jessica Rabbit dans le film «Qui veut la peau de Roger Rabbit», en 1988. En 1995, le magazine Empire l'a classée parmi les 100 vedettes les plus sexy de l'histoire du cinéma.

«Être sexy, c'est d'avoir une haute opinion de soi», a-t-elle déclaré lors d'une conférence de presse, jeudi.

Pendant des années, l'actrice américaine s'est lamentée d'avoir été mal citée sur la question, et jeudi, elle a tenu à clarifier les choses.

«J'ai dit que lorsque j'entre dans une pièce et que j'ai vraiment une haute opinion de moi, n'importe quel homme qui ne me regarde pas est probablement un homosexuel», a-t-elle relaté, provoquant les rires de son auditoire.

Or, a-t-elle déploré, on a rapporté qu'elle avait déclaré que n'importe quel homme qui ne la regarde pas est probablement un homosexuel.

«Ils ont oublié (d'écrire) que lorsque j'entre dans une pièce et que je me sens vraiment bien — c'est sexy. Être sexy, c'est d'avoir une haute opinion de soi», a-t-elle répété. «C'est l'idée. Alors, citez-moi correctement, d'accord?».

Et Miley Cyrus? Mme Turner laisse la place à sa fille, Rachel Weiss, elle-même chanteuse.

Miley Cyrus, cette ancienne adolescente docile, autrefois connue sous le nom de Hannah Montana, a enflammé les médias sociaux après avoir livré une prestation pour le moins lubrique lors du gala des MTV Music Video Awards, dimanche soir dernier.

L'Internet a été inondé de photos de vedettes éberluées assistant à cette prestation réalisée en compagnie de Robin Thicke, et il n'a pas fallu beaucoup de temps pour voir un déluge de louanges et de critiques.

Mme Weiss a été diplomate.

«Au sujet de la performance de Miley Cyrus, je pense qu'elle fait du mieux qu'elle peut», a-t-elle déclaré avant que sa mère n'intervienne.

«Non, mais répète ce que tu as dit en haut», lui a-t-elle lancé.

Pendant que sa mère approuvait de la tête, Mme Weiss a confié que lors d'une conversation précédente, elle avait reconnu qu'il s'agissait d'une prestation très controversée, mais dont l'attention avait été centrée sur sa «criante sexualité».

Selon elle, le problème réside plus dans «l'appropriation culturelle de la culture qu'elle essaie d'utiliser pour faire un coup publicitaire».

«C'est-à-dire?», est intervenue Mme Turner.

«C'est l'appropriation de ce que l'on appelle la 'Ratchet Culture' et...», a répondu Mme Weiss, provoquant un grand sourire chez sa mère, qui a effectué un hochement de tête approbateur vers sa fille avant de lancer aux journalistes : «Je vous l'avais dit qu'elle savait.»

«C'est désolant qu'une très riche fille de race blanche emprunte une autre identité, oui?», a ajouté Mme Turner.

«Oui, mais je ne pense pas que ce soit sa décision», a rétorqué Mme Weiss, en rigolant.

«Oh?, a lancé Mme Turner, en faisant la moue. C'est honteux.»

«Je pense qu'elle fait ce qu'un peu tout le monde fait dans la culture populaire en ce moment, c'est-à-dire rechercher davantage un coup publicitaire qu'une performance», a précisé Mme Weiss. «C'est plus une question de divertissement.»

Kathleen Turner et sa fille se trouvaient sur la même scène dans le cadre d'une conférence de presse du Festival des films du monde Montréal, qui lui remettra le Grand Prix spécial des Amériques vendredi soir. Sa fille doit également interpréter une chanson en son honneur.

Mme Turner, qui a amorcé sa carrière dans un téléroman en 1977, a attiré l'attention dès son premier film, «La fièvre au corps», un thriller érotique réalisé en 1981.

L'actrice aujourd'hui âgée de 59 ans a participé à plusieurs films à succès, dont «À la poursuite du diamant vert» avec Michael Douglas, en 1984 et L'Honneur des Prizzi, en 1985, deux longs métrages qui lui ont valu des Golden Globes à titre de meilleure actrice.

En 1986, elle a été nominée pour l'Oscar de la meilleure actrice pour sa prestation dans «Peggy s'est mariée».

PLUS:pc