NOUVELLES

Les demandes d'assurance-emploi encore en baisse aux États-Unis

29/08/2013 02:52 EDT | Actualisé 28/10/2013 05:12 EDT

Le nombre d'Américains ayant demandé des prestations d'assurance-emploi a légèrement reculé la semaine dernière pour se rapprocher de son plus faible niveau en cinq ans, un nouveau signe que les entreprises éliminent moins d'emplois.

Les demandes de prestations ont diminué de 6000 pour atteindre le niveau désaisonnalisé de 331 000, a précisé jeudi le département américain du Travail.

La moyenne des quatre dernières semaines, une mesure moins volatile, a avancé de 750 demandes pour se chiffrer à 331 250, après avoir retraité la semaine précédente à son plus faible niveau depuis novembre 2007.

Les demandes de prestations d'assurance-emploi témoignent des mises à pied. Au pire de la récession, en mars 2009, elles avaient atteint 670 000.

La moyenne de quatre semaines a retraité de 10 % depuis le début de l'année.

Dans l'ensemble, près de 4,5 millions de personnes recevaient des prestations d'assurance-emploi pendant la semaine terminée le 10 août, soit environ 30 000 personnes de plus que la semaine précédente.

Même si les employeurs éliminent moins d'emplois, la plupart d'entre eux n'ont pas encore commencé à embaucher vigoureusement. Un plus faible nombre de mises à pied peut entraîner des gains nets pour l'emploi, même si l'embauche ne grimpe pas beaucoup.

Les employeurs ont créé une moyenne de 192 000 emplois par mois depuis janvier. C'est assez pour réduire graduellement le taux de chômage, qui a retraité à 7,4 % en juillet.


Associated Press

PLUS:rc