NOUVELLES

La CIBC a réalisé ses plus importants profits pour un troisième trimestre

29/08/2013 09:05 EDT | Actualisé 29/10/2013 05:12 EDT

TORONTO - La Banque CIBC (TSX:CM) a annoncé jeudi avoir enregistré les profits les plus importants de son histoire pour un troisième trimestre, grâce à la croissance de plusieurs de ses secteurs clés.

La banque a indiqué avoir réalisé un résultat net de 890 millions $, ou un résultat par action de 2,16 $, au cours de la période de trois mois terminée le 31 juillet. Il s'agit d'une hausse par rapport à celui de 841 millions $, ou 2 $ par action, du même trimestre il y a un an.

Sur une base ajustée, le résultat par action s'est établi à 2,29 $, soit 14 cents de plus que ce qu'avaient en moyenne prévu les analystes consultés par la maison Thomson Reuters.

Les revenus de la CIBC se sont élevés à 3,26 milliards $ au troisième trimestre, contre 3,15 milliards $ un an auparavant.

Bien que la banque ait laissé son dividende trimestriel inchangé à 96 cents par action, elle a aussi fait part d'un plan de rachat d'actions dans le cadre duquel elle compte acquérir jusqu'à huit millions, ou environ deux pour cent, de ses actions ordinaires en circulation.

Le secteur des services bancaires de détail et des services bancaires aux entreprises de la CIBC a enregistré un résultat net de 638 millions $ au troisième trimestre, en hausse par rapport à celui de 594 millions $ de la période correspondante de l'exercice précédent, grâce à une baisse de la dotation à la provision pour pertes sur créances.

Le secteur de la gestion des avoirs a vu ses profits grimper de 34 pour cent, à 102 millions $, grâce à des revenus supérieurs.

Les résultats financiers des services bancaires de gros se sont également améliorés. Ce secteur affiche un résultat net de 217 millions $, contre 156 millions $, en raison d'une hausse de ses revenus.

Dans ses perspectives, la CIBC a dit s'attendre à ce que ses services bancaires de détail et ses services bancaires aux entreprises fassent face à une «croissance légèrement plus lente» de la demande de prêts hypothécaires, tandis que la croissance du crédit à la consommation devrait se poursuivre à un rythme modeste.

La banque prévoit également que la demande de crédit aux entreprises augmentera à un «taux de croissance sain».

Par ailleurs, l'institution a indiqué que les pourparlers avec la firme Aimia (TSX:AIM) et la Banque TD (TSX:TD) relativement à un éventuel partage du portefeuille existant des cartes de crédit Aéroplan se poursuivraient.

La Banque CIBC est partenaire d'Aéroplan depuis de 20 ans, mais son entente actuelle avec Aimia, d'une durée de 10 ans, arrive à terme cette année.

La CIBC a renoncé à égaler une offre de la TD, mais a proposé de conserver la moitié des clients d'Aéroplan qui ont d'autres produits CIBC rapportant des points Aéroplan.

À la Bourse de Toronto, jeudi, les actions de la Banque CIBC ont terminé la séance à 82,66 $, en hausse de 2,22 $ par rapport à leur précédent cours de clôture.

PLUS:pc