NOUVELLES

Centrale ravagée: le Japon est incapable d'évaluer des risques nucléaires

29/08/2013 04:19 EDT | Actualisé 28/10/2013 05:12 EDT

TOKYO - L'agence responsable de l'exploitation nucléaire au Japon se dit encore incapable d'évaluer précisément les impacts qu'aura l'accident nucléaire de la centrale de Fukushima, il y a près de deux ans et demi, sur l'environnement de l'océan Pacifique.

Le 11 mars 2011, un séisme et le tsunami qui a suivi ont ravagé la centrale de Fukushima, provoquant une grave fuite d'eau contaminée sur la côte japonaise du Pacifique.

Le directeur de l'agence, Shunichi Tanaka, a affirmé jeudi que les fuites qui persistent à la centrale ne pouvaient encore être colmatées et que leur surveillance est actuellement insuffisante pour en connaître les effets sur l'océan.

Depuis la catastrophe, la Tokyo Electric Power, qui est responsable des activités de la centrale de Fukushima, ne cesse de refroidir les réacteurs et a du mal à contenir les fuites.

La compagnie a récemment admis que le sous-sol de la centrale laissait échapper vers le Pacifique de l'eau radioactive. De plus, il y a des fuites sur un réservoir de 300 000 litres.

PLUS:pc