Un enfant chinois se fait arracher ses yeux

Publication: Mis à jour:
ENFANTS YEUX
Radio-Canada

Un enfant chinois de six ans s'est fait arracher les globes oculaires. La piste du trafic d'organes, un mal endémique en Chine, a été évoquée par la presse, mais écartée par la police.

Le garçon, issu d'une famille pauvre et rurale, avait été découvert samedi le visage ensanglanté, peu de temps après sa disparition alors qu'il jouait dehors dans la province du Shanxi, dans le nord du pays. Ses globes oculaires ont été retrouvés à proximité.

Le garçon, dont les orbites sont recouvertes de bandages, n'est pas conscient qu'il est devenu aveugle. « Il demande pourquoi il fait aussi sombre, et pourquoi l'aube ne s'est toujours pas levée », a indiqué un oncle de l'enfant, cité par la presse locale.

Les motifs de la double énucléation sont pour l'instant obscurs mais l'absence de cornée sur les globes oculaires rapportée par des médias laissait croire que les agresseurs auraient été des trafiquants d'organes.

Cette information a été réfutée par la police, qui affirme que la cornée a bel et bien été retrouvée sur les deux globes et exclut donc toute intention de trafic d'organes.

La police a offert une récompense de 100 000 yuans (17 000 $) pour tout indice susceptible de mener à l'interpellation de l'unique suspect de l'enquête, une femme d'identité inconnue.

Cette histoire a bouleversé les Chinois, qui ont été nombreux à réagir sur les réseaux sociaux.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.

Sur le web

Trafic d'organes: un enfant se fait arracher les yeux, la Chine choquée