NOUVELLES

Équipe Canada: les projections de La Presse Canadienne en vue des Jeux de Sotchi

28/08/2013 02:13 EDT | Actualisé 28/10/2013 05:12 EDT

CALGARY - L'équipe canadienne de hockey aux Jeux olympiques de Sotchi de février prochain ne sera pas une copie conforme du groupe qui a remporté l'or aux Jeux de Vancouver, en 2010.

D'avoir fait partie de cette équipe ne garantit pas une place pour la Russie, comme l'a indiqué le directeur général Steve Yzerman, qui tente de bâtir, en compagnie de son personnel d'entraîneurs, un groupe de joueurs qui saura exploiter à son avantage une patinoire de dimensions internationales.

«En 2010, nous avons gagné, a dit Yzerman. Est-ce qu'on aurait pu changer six ou sept gars sur cette équipe et gagner quand même? Probablement. Mais nous allons plancher à fond pour mettre sur pied la meilleure équipe qui soit et il y aura une logique derrière chaque décision, que ça paraisse ou non.»

Yzerman a déclaré que ses collègues et lui ont déjà une opinion sur certains joueurs, mais que le récent camp d'orientation ne servait pas à évaluer les joueurs. Les trois premiers mois de la saison dans la LNH serviront à cela.

En tentant d'assembler la formation de 25 joueurs, on peut dire qu'une quinzaine de postes sont encore ouverts, sans compter les blessures possibles. Voici les projections de La Presse Canadienne, avec les trios potentiels:

Assurés d'un poste (9)

Attaquants: Sidney Crosby, Jonathan Toews, John Tavares, Steven Stamkos, Patrice Bergeron, Rick Nash.

Défenseurs: Shea Weber, Drew Doughty, Duncan Keith.

Gardiens: Aucun.

Le meilleur d'entre tous, avec des joueurs qui ont contribué aux succès de l'équipe à Vancouver.

Crosby sera fort possiblement le capitaine de l'équipe, bien qu'Yzerman et l'entraîneur-chef Mike Babcock ne l'admettront pas aussi longtemps avant Sotchi. Toews, Nash, Weber et Doughty devraient alimenter les discussions pour lui servir d'adjoints.

Ce n'est pas une surprise s'il n'y a pas un seul gardien assuré de son poste à cette étape-ci du processus. C'est logique compte tenu des questions au sujet de Roberto Luongo, Carey Price, Corey Crawford et les autres gardiens en lice.

Bonnes chances de se qualifier (8)

Attaquants: Eric Staal, Martin St-Louis, Claude Giroux.

Défenseurs: Jay Bouwmeester, Marc Staal, Alex Pietrangelo.

Gardiens: Carey Price, Roberto Luongo.

Eric Staal est bien prêt d'être assuré de son poste en raison de ses qualités en attaque et en défense, de ses habiletés de meneur et de sa capacité de jouer également à l'aile.

St-Louis doit s'assurer de ne pas connaître une baisse de régime après avoir remporté le trophée Art-Ross l'an dernier. Giroux doit seulement prouver qu'il est en santé et efficace.

Marc Staal a déclaré qu'il est remis de la blessure à l'oeil droit subie l'an dernier et s'il est de retour au sommet de sa forme, il sera probablement l'un des quatre premiers défenseurs de l'équipe.

Bouwmeester et Pietrangelo, qui pourraient former un duo à St. Louis, pourraient bien être réunis en Russie.

Joueurs de soutien (4)

Attaquants: Patrick Sharp, Jeff Carter.

Défenseurs: Dan Boyle.

Gardiens: Aucun.

Sharp s'est attiré les louanges d'Yzerman en raison de sa polyvalence, lui qui peut jouer autant sur les deux ailes qu'au centre. Sa solide prestation en séries a démontré qu'il peut marquer de gros buts sous pression.

Un manque d'attaque a été l'un des problèmes du Canada sur la grande patinoire de Turin, en 2006, alors de sélectionner une marqueur naturel comme Carter pourrait s'avérer une bonne stratégie.

Boyle est âgé de 37 ans, mais il pourrait être le quart-arrière canadien tout en étant le septième défenseur en uniforme. Il n'y a pas d'autre défenseur disponible capable de mieux faire ce travail.

Dans l'antichambre (4)

Attaquants: Logan Couture, Ryan Getzlaf, Corey Perry.

Défenseurs: P.K. Subban.

Gardiens: Cam Ward.

Couture est le jeune attaquant qui a possiblement le plus de chances de faire partie de la formation, juste devant Matt Duchene.

Getzlaf n'a jamais joué à l'aile, pas même en matchs internationaux, alors s'il est sélectionné, ce sera pour piloter l'un des deux derniers trios ou comme 13e attaquant.

Perry, comme Carter, peut mettre la rondelle dans le filet. La contribution à l'attaque devra venir de tous les trios.

Subban a déclaré que d'avoir remporté le trophée Norris «ne veut rien dire» et il a peut-être raison. C'est un bon départ, mais le défenseur du Canadien pourrait se battre pour un poste contre Kristopher Letang.

Ward a été l'un des grands oubliés de ce camp d'orientation, mais si son genou tient le coup et qu'il a un bon début de saison, il n'y aura pas de raison de l'oublier pour Sotchi. Ne soyez pas surpris s'il est assez bon pour être le partant en Russie.

Pour une prochaine fois (8)

Attaquants: Mike Richards, Chris Kunitz, Matt Duchene, Jordan Eberle, Taylor Hall.

Défenseurs: Kristopher Letang, Brent Seabrook.

Gardiens: Corey Crawford.

De très bons arguments pourraient être mis de l'avant en faveur de ces huit joueurs. La bonne nouvelle pour eux est qu'ils disposeront de trois bons mois pour se faire valoir sur la patinoire.

La formation

Patrick Sharp - Sidney Crosby - Steven Stamkos

Eric Staal - Jonathan Toews - Rick Nash

Jeff Carter - John Tavares - Claude Giroux

Logan Couture - Patrice Bergeron - Corey Perry

Martin St-Louis - Ryan Getzlaf

Duncan Keith - Shea Weber

Marc Staal - Drew Doughty

Jay Bouwmeester - Alex Pietrangelo

Dan Boyle - P.K. Subban

Roberto Luongo - Carey Price - Cam Ward

PLUS:pc