NOUVELLES

Les tensions en Syrie ont toujours un impact sur la bourse de Toronto mercredi

28/08/2013 10:23 EDT | Actualisé 28/10/2013 05:12 EDT

La possible intervention militaire des pays occidentaux continuait à décourager les investisseurs à la bourse de Toronto mercredi en mi-journée. L'indice S&P/TSX avançait modestement de 43,54 points à 12 634,75 points.

Le dollar canadien perdait 0,15 cent à 95,32 cents US.

À la bourse de New-York, le Dow Jones grimpait de 43,31 points à 14 819,44. Le Nasdaq augmentait de 17,25 points à 3 595,77 points. Le S&P 500 montait de 5,98 points à 1 636,46 points.

Le prix du baril de pétrole brut augmentait de 1,06 $ à 110,07 $ US.

La tendance était encore à la baisse sur les places boursières de Londres, Paris et Francfort.

La Banque Nationale a dévoilé un résultat net attribuable aux actionnaires de 401 millions $ au troisième trimestre, en progression de 11 pour cent par rapport à celui de l'an dernier. Ses revenus trimestriels sont passés à 1,29 milliard $.

Bombardier a annoncé la signature d'une série d'ententes préliminaires avec la société d'État russe Rostekhnologii pour la vente potentielle de 100 avions Q400 NextGen, dans le cadre d'un contrat dont la valeur pourrait atteindre 3,39 milliards $ US.

La firme montréalaise Corporation de sécurité Garda World a annoncé la signature d'une entente définitive pour acquérir G4S Solutions Valeurs pour un montant total de 110 millions $ CAN.

Selon Statistique Canada, la rémunération hebdomadaire moyenne des employés salariés non agricoles s'est établie à 919 $ en juin, en hausse de 0,2 pour cent par rapport au mois précédent et de 2,6 pour cent par rapport à l'année précédente.

Le fret transporté par les chemins de fer canadiens a diminué de 3,4 pour cent en juin dernier par rapport à un an plus tôt, malgré une poussée de quelques marchandises, dont le pétrole brut et le mazout.

PLUS:pc