NOUVELLES

Le marché des condos n'est pas près de s'effondrer, selon le Conference Board

28/08/2013 04:53 EDT | Actualisé 27/10/2013 05:12 EDT

Il est improbable que le marché des copropriétés au pays subisse un effondrement complet, même dans des villes comme Toronto, Montréal et Vancouver, selon les constatations du Conference Board du Canada. Dans un rapport rendu public mercredi, le Conference Board affirme que le marché des habitations en copropriété devrait se maintenir, grâce à l'effet conjugué de l'accroissement de la population et des gains, même modestes, enregistrés dans le domaine de l'emploi.

L'économiste principal au Centre des études municipales du Conference Board du Canada, Robin Wiebe, affirme que le marché de la copropriété est en stabilisation au pays « tant du point de vue du prix des unités sur le marché que du volume des constructions neuves ».

Cela dit, une baisse des ventes est appréhendée cette année dans toutes les villes canadiennes, à l'exception d'Edmonton. Des chutes de 8 % sont prévues à Toronto et à Vancouver.

À Montréal, la croissance de l'économie et la population vieillissante contribueront à renforcer les ventes de copropriétés, mais le volume de croissance sera de seulement 1,4 % par année, et ce, entre 2015 et 2017, selon les estimations de Gemworth Canada. Cet assureur privé fournit de l'assurance prêt hypothécaire aux prêteurs hypothécaires résidentiels du Canada.

Toujours selon Gemworth Canada, les prix de vente de copropriétés s'établissent comme suit en 2013 :

  • Montréal - 265 000 $
  • Québec - 223 000 $
  • Ottawa - 272 000 $
  • Toronto - 305 000 $

PLUS:rc