NOUVELLES

La Roumanie est en faveur d'une controversée mine d'or canadienne

28/08/2013 07:59 EDT | Actualisé 28/10/2013 05:12 EDT

BUCAREST, Roumanie - Le gouvernement de la Roumanie lance une nouvelle offensive pour démarrer un projet canadien de mine d'or en Transylvanie, en dépit de l'opposition des historiens et des environnementalistes.

La minière canadienne Rosia Montana Gold attend depuis 14 ans les permis nécessaires pour ouvrir cette mine, qui contiendrait 300 tonnes d'or et 1600 tonnes d'argent.

Le gouvernement roumain a annoncé mercredi la présentation d'une nouvelle loi qui affirme que ce projet est d'un «intérêt national spécial». La loi doit encore être autorisée par le parlement. Bucarest détiendrait une participation de 25 pour cent dans la nouvelle mine.

La compagnie canadienne s'est engagée à protéger l'environnement et le patrimoine roumains.

Le projet est toutefois dénoncé puisque du cyanure est utilisé dans le processus d'extraction et que la mine se trouve dans un secteur riche en ruines romaines.

PLUS:pc