NOUVELLES

La CSQ veut un portrait complet de l'état des bâtiments scolaires

28/08/2013 12:13 EDT | Actualisé 28/10/2013 05:12 EDT

Avec la rentrée scolaire qui a cours ces jours-ci, la Centrale des syndicats du Québec s'inquiète particulièrement pour la qualité de l'air dans les écoles et demande au gouvernement de dresser un portrait complet de la situation dans l'ensemble du Québec.

La présidente de la Centrale des syndicats du Québec, Louise Chabot, a rencontré la presse, mercredi à Montréal, pour faire le point sur les dossiers de la rentrée, en compagnie des présidents de ses fédérations de l'enseignement, des professionnels de l'éducation et du soutien scolaire.

Avec les problèmes d'infiltration d'eau et de moisissures qui ont fait les manchettes au cours des derniers mois, notamment dans la région de Montréal, la CSQ demande au gouvernement de brosser un portrait fiable et complet de l'état réel des établissements scolaires.

Des enseignants ont rapporté des problèmes respiratoires et des maux de tête et ces problèmes peuvent aussi toucher les enfants évidemment.

En plus de cette question de santé et sécurité au travail, la CSQ s'intéressera pour l'année scolaire qui s'amorce aux dossiers de l'enseignement de l'histoire, de l'enseignement intensif de l'anglais, du soutien aux élèves en difficulté et de l'implantation des maternelles à 4 ans en milieu défavorisé.


PLUS:rc