NOUVELLES

Des attentats à la bombe font 86 morts à Bagdad

28/08/2013 04:39 EDT | Actualisé 27/10/2013 05:12 EDT

Une série d'attentats à la bombe a fait au moins 86 morts et plus de 260 blessés mercredi à Bagdad, a appris l'agence de presse Reuters de sources proches de la police et du personnel médical.

Ces actes, qui semblaient coordonnés, n'ont pas été revendiqués, mais des mouvements sunnites tels que l'État islamique d'Irak et du Levant, qui se réclame d'Al-Qaïda, multiplient les attentats depuis plusieurs mois.

Le conflit syrien a exacerbé les tensions religieuses en Irak et fragilisé la coalition gouvernementale qui réunit chiites, sunnites et Kurdes.

L'un des attentats de mercredi a été commis à Djisr Diyala, dans le sud-est de la capitale, où sept morts et 23 blessés ont été signalés. Deux voitures piégées, qui ont également fait sept tués, ont par ailleurs été mises à feu à Sadr City, immense quartier chiite du nord-est de Bagdad.

Le ministère de l'Intérieur, qui parle d'actes « terroristes », fait quant à lui état de 20 morts et de 213 blessés au total.

Il s'agit néanmoins de la journée la plus meurtrière depuis le 10 août, date de l'Aïd, qui célèbre la fin du ramadan. Près de 80 personnes avaient alors trouvé la mort.

Reuters

PLUS:rc