NOUVELLES

D'autres ennuis pour Claude Robinson

28/08/2013 12:05 EDT | Actualisé 28/10/2013 05:12 EDT

Une des compagnies mises en cause dans la poursuite pour plagiat intentée par Claude Robinson est au bord de la faillite.

La maison d'animation Moonscoop éprouve de sérieux ennuis financiers : la valeur de la compagnie est passée de 250 millions d'euros à 0 euros. Les frères Christophe et Benoît Sabatino, qui ont fondé la compagnie, et l'un des gestionnaires de Moonscoop s'accusent mutuellement de mauvaise gestion.

Si la faillite se concrétise, Claude Robinson devra attendre son tour comme tous les autres créanciers. L'auteur québécois poursuit les maisons de production Cinar, France Animation (qui a acquis Moonscoop en 2003), Ravensburger Film et RTV depuis une quinzaine d'années.

En juillet 2011, la Cour d'appel du Québec a réduit de 5,2 à 2,7 millions de dollars le montant des dommages que les entreprises doivent verser à Claude Robinson pour avoir plagié son œuvre, Les aventures de Robinson Curiosité. L'autorisation de porter la cause de Claude Robinson en appel devant la Cour suprême du Canada a été accordée le 24 mai 2012.

PLUS:rc