NOUVELLES

Après 2 prises, le baseball et le softball déposent une candidature conjointe

28/08/2013 12:50 EDT | Actualisé 28/10/2013 05:12 EDT

ROME - Après avoir fendu l'air à deux reprises, les dirigeants du baseball et du softball espèrent qu'une candidature conjointe puisse leur permettre de retrouver leur place dans le programme olympique.

Après leurs revers individuels aux élections du CIO en 2005 et 2009, le baseball et le softball ont décidé de fusionner pour former une seule confédération qui rivalisera avec la lutte et le squash pour la dernière place disponible dans le programme olympique de 2020, dont l'identité de la ville-hôte sera dévoilée le 8 septembre à Buenos Aires, en Argentine.

«Nous voulions former un partenariat qui pourrait fonctionner conjointement et exploiter les qualités de chacun de nos sports», a expliqué Don Porter, le co-président américain de la Confédération mondiale de baseball et softball.

«Nous comptons sur un nombre impressionnant de jeunes athlètes féminines à travers le monde qui pratiquent notre sport et il existe un aspect commercial au baseball qui consolide notre candidature, a ajouté Porter. Donc, si nous présentons une offre conjointe, le programme olympique sera bonifié par notre candidature.»

Le plus gros obstacle à leur tentative demeure l'incertitude relative à la présence des joueurs des Ligues majeures de baseball. Le commissaire des Ligues majeures Bud Selig a confié que la saison ne serait pas interrompue pour permettre aux joueurs de participer aux Jeux olympiques, mais la confédération a rappelé qu'il y avait passablement de temps pour négocier — sept ans — si la candidature est retenue.

Celle-ci propose des tournois distincts de baseball masculin et de softball féminin à huit équipes, disputés en compétitions consécutives de six jours chacun.

PLUS:pc