NOUVELLES

Perte de 104 millions pour Postes Canada au 2e trimestre

27/08/2013 05:55 EDT | Actualisé 27/10/2013 05:12 EDT

Postes Canada a annoncé mardi avoir enregistré une perte avant impôt de 104 millions de dollars au deuxième trimestre, alors que les efforts faits pour réduire ses coûts et simplifier ses activités ont été insuffisants pour compenser la baisse des volumes de courrier.

La société de la Couronne a indiqué que la perte était survenue en pleine « transition historique » vers les communications numériques, ce qui a provoqué une « érosion accélérée » des volumes de courrier.

À cause de la situation actuelle, Postes Canada a entrepris de consulter les Canadiens afin de voir de quelle façon l'entreprise peut s'adapter à l'ère numérique, les gens étant de moins en moins nombreux à envoyer du courrier et à utiliser les bureaux de poste.

La société a affirmé avoir entamé cette « transformation à plusieurs volets » pour « éviter de devenir un fardeau financier pour les contribuables ».

La perte avant impôt du deuxième trimestre se compare à celle de 102 millions de dollars subie lors de la même période il y a un an.

Les volumes du secteur du courrier transactionnel - qui inclut les lettres et factures et représente la moitié des revenus de Postes Canada - ont chuté de 51 millions d'articles, soit 6,3 %, comparativement à la période correspondante de l'exercice précédent.

Néanmoins, les livraisons de colis ont augmenté en raison de la popularité des achats en ligne. Les volumes des envois ont progressé de 5,1 % au deuxième trimestre, par rapport à la même période il y a un an.

Postes Canada a dit continuer à réduire ses coûts en modifiant les conventions collectives conclues avec ses travailleurs, membres du Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes. Les changements incluent des salaires inférieurs pour les nouveaux employés, le remplacement des congés de maladie accumulés par un programme d'assurance invalidité de courte durée, de même qu'un gel des salaires d'un an à compter de 2015.

La Presse Canadienne

PLUS:rc