NOUVELLES

Les prix des résidences ont augmenté de 12,1 pour cent aux États-Unis en juin

27/08/2013 06:29 EDT | Actualisé 27/10/2013 05:12 EDT

WASHINGTON - Les prix des résidences ont augmenté de 12,1 pour cent aux États-Unis en juin, par rapport à la même période il y a un an, égalant presque leur niveau le plus élevé en sept ans. Les gains réalisés d'un mois à l'autre ont cependant ralenti sur la plupart des marchés, signe que les taux hypothécaires plus élevés pourraient affecter la reprise du secteur de l'habitation.

L'indice Standard & Poor's/Case-Shiller, mesure des prix des habitations de 20 villes américaines, n'a ralenti que faiblement comparativement au gain de 12,2 pour cent réalisé en mai, d'une année à l'autre, qui a été le plus élevé enregistré depuis mars 2006. Et toutes les villes ont affiché des gains par rapport au mois précédent et à l'année d'avant, selon un rapport rendu public mardi.

Néanmoins, 14 des 20 villes ont enregistré une progression moins importante en juin, par rapport à mai.

Cela est inhabituel compte tenu du fait que le mois de juin se trouve en plein coeur de la saison des achats estivaux.

Les économistes s'attendent pour la plupart à ce que l'indice ralentisse et glisse ces prochains mois sous la barre des 10 pour cent, rythme qu'ils estiment plus durable.

PLUS:pc