NOUVELLES

Le début de la fin à l'usine Alcan à Shawinigan

27/08/2013 11:37 EDT | Actualisé 27/10/2013 05:12 EDT

La série de cuves de la salle 105 de l'aluminerie Alcan, à Shawinigan, a produit ses derniers blocs d'aluminium mardi matin.

Les cuves ont d'abord été vidées de leur métal, puis mises hors tension avant d'être définitivement fermées.

Une trentaine d'employés travaille sur la ligne 105, mais cette fermeture ne devrait pas occasionner de mises à pied prématurées.

Le président du syndicat Aluminerie Alcan, Louis-Gérard Dallaire, précise que « nous n'avons pas entendu parler non plus de mises à pied du côté de la direction locale. Ceci dit, les décisions arrivent parfois très rapidement. »

À 10 h 30 mardi, les employés en service ont procédé à une coulée symbolique du dernier métal provenant de la salle 105 énergisée. La cérémonie a été organisée par la direction. Le syndicat a trouvé l'initiative déplacée, tandis que les avis des travailleurs étaient mitigés sur le sujet.

Des rencontres d'information auront lieu mardi et mercredi concernant les transferts possibles pour 30 employés de Rio Tinto Alcan à Shawinigan vers l'usine Arvida, au Saguenay.

L'aluminerie de Shawinigan doit cesser ses opérations le 31 décembre 2014. Le 7 août dernier, la direction avait annoncé le début de la mise à pied progressive des 425 employés.

L'arrêt de la première moitié de la production de l'usine s'échelonnera jusqu'à la fin du mois d'août. L'arrêt de la deuxième moitié de la production prendra fin en novembre. Le centre de coulée demeurera en fonction jusqu'en décembre 2014, ce qui permettra de maintenir 60 emplois.

PLUS:rc