NOUVELLES

Le café semble freiner la progression du cancer de la prostate

27/08/2013 07:55 EDT | Actualisé 27/10/2013 05:12 EDT

MONTRÉAL - La consommation de café semble réduire les risques de rechute et de progression du cancer de la prostate, affirment des chercheurs américains.

Des scientifiques du Centre de recherche sur le cancer Fred Hutchinson, à Seattle, ont déterminé que les hommes qui buvaient au moins quatre tasses de café par jour réduisaient de 59 pour cent leur risque de rechute ou de progression, comparativement aux hommes qui buvaient une tasse de café ou moins par semaine.

L'étude n'a toutefois décelé aucun lien entre le consommation de café et une réduction de la mortalité associée au cancer de la prostate.

Cette étude portait sur 1001 hommes âgés de 35 à 74 ans ayant survécu au cancer de la prostate. Les participants ont été interrogés concernant leurs habitudes alimentaires pendant les deux années ayant précédé leur diagnostic, mais aussi au sujet de leurs habitudes de vie, de leurs antécédents familiaux, de leur médication et des tests de dépistage auxquels ils se sont soumis.

Environ les deux tiers des participants étaient toujours vivants cinq ans plus tard et ont accepté de participer à un suivi. De ce nombre, 61 pour cent consommaient au moins une tasse de café par jour et 12 pour cent en buvaient quatre ou plus.

Une étude réalisée précédemment par l'université Harvard avait déterminé que les hommes qui consommaient six tasses de café ou plus par jour réduisaient de 60 pour cent leur risque de cancer mortel ou métastatique de la prostate, comparativement aux hommes qui n'en consommaient pas du tout.

Les résultats de la nouvelle étude ont été publiés en ligne par le journal scientifique «Cancer Causes & Control».

PLUS:pc