NOUVELLES

La Banque de développement du Canada affiche un bénéfice net de 468,3 millions $

27/08/2013 12:38 EDT | Actualisé 27/10/2013 05:12 EDT

MONTRÉAL - La Banque de développement du Canada (BDC) a affiché mardi un bénéfice net de 468,3 millions $ pour son exercice financier 2013, en baisse de 12,2 pour cent par rapport à l'exercice précédent, ce qu'elle a essentiellement attribué à une hausse des pertes sur investissements et prêts.

La société de la Couronne, établie principalement pour offrir du financement et des services de consultation aux entreprises canadiennes, a indiqué avoir distribué 4,1 milliards $ de prêts à 9195 firmes au cours de la période de 12 mois terminée le 31 mars. Il s'agit d'une augmentation comparativement aux 3,6 milliards $ versés à près de 7000 sociétés un an plus tôt.

Le bénéfice net provenant de BDC Financement s'est élevé à 441,5 millions $, contre 504,7 millions $ lors de l'exercice précédent.

Un autre secteur d'activité, BDC Financement subordonné, a attribué 189,8 millions $ de fonds, en hausse par rapport aux 163,8 millions $ de l'année précédente, mais a réalisé un bénéfice net de 35,1 millions $, en baisse de 1,1 million $ par rapport à l'exercice 2012.

La banque a distribué 145,3 millions $ d'investissements en capital de risque, soit près de 15 pour cent de moins qu'un an plus tôt. Elle a perdu 8,1 millions $ sur ces activités, beaucoup moins que les pertes de 42,7 millions $ subies lors de la période précédente.

L'amélioration s'explique par le rendement généré par le dessaisissement de deux entreprises en portefeuille ainsi que par une diminution de la moins-value nette latente du portefeuille de placements actuel.

BDC Consultation a enregistré une perte nette de 11,6 millions $, tandis que le bénéfice net provenant de BDC Titrisation a chuté à 11,4 millions $, contre 46,2 millions $ lors de l'exercice précédent.

À la fin de l'exercice 2013, la provision cumulée totale s'établissait à 538,3 millions $, comparativement à 610,2 millions $ un an plus tôt. Le portefeuille de prêts douteux s'est aussi amélioré, ayant totalisé 491,8 millions $, contre 550,8 millions $.

Le portefeuille de prêts de BDC Financement, avant la provision cumulée pour pertes sur prêts, a augmenté de 6,9 pour cent, à 16,4 milliards $.

BDC a versé au gouvernement du Canada, son unique actionnaire, un dividende total de 68,6 millions $, compte tenu des résultats de l'exercice 2012. D'après les résultats de l'exercice 2013, elle effectuera un paiement de 59,6 millions $.

PLUS:pc