NOUVELLES

Crise des réfugiés: la Syrie est «au bord du précipice», prévient l'ONU

27/08/2013 12:52 EDT | Actualisé 27/10/2013 05:12 EDT

BAGDAD - Le Haut Commissaire des Nations unies pour les réfugiés prévient que la Syrie pourrait être «au bord du précipice», alors que les travailleurs humanitaires se préparent à un nouvel afflux de réfugiés fuyant la guerre civile dans leur pays.

Dans une entrevue avec l'Associated Press mardi à Bagdad, en Irak, Antonio Guterres a appelé les pays voisins de la Syrie à laisser leurs frontières ouvertes pour accommoder les Syriens qui tentent d'échapper à la guerre.

Près de deux millions de Syriens, dont un million d'enfants, ont déjà trouvé refuge dans les pays voisins.

La visite de M. Guterres en Irak montre que même ce pays instable ravagé par les violences est considéré comme un lieu plus sûr que la Syrie pour les réfugiés.

Selon M. Guterres, 44 000 réfugiés syriens sont arrivés dans la région kurde du nord de l'Irak depuis le 15 août. Les travailleurs humanitaires décrivent cet afflux comme l'une des plus importantes vagues de réfugiés depuis le début de la rébellion contre le président syrien Bachar el-Assad, en mars 2011.

PLUS:pc