NOUVELLES

Chris Froome sera de passage à Québec et à Montréal pour les Grands Prix cyclistes

27/08/2013 11:29 EDT | Actualisé 27/10/2013 05:12 EDT
Getty
Stage's third placed overall leader's yellow jersey Britain's Christopher Froome thumbs up as he crosses the finish line at the end of the 125 km twentieth stage of the 100th edition of the Tour de France cycling race on July 20, 2013 between Annecy and Annecy-Semnoz, French Alps. AFP PHOTO / JEFF PACHOUD (Photo credit should read JEFF PACHOUD/AFP/Getty Images)

Le champion du Tour de France 2013, Christopher Froome (Sky), sera de passage à Québec et à Montréal pour les Grands Prix cyclistes.

Ce sera la première fois qu'un vainqueur en titre de la Grande Boucle prendra part à l'événement, qui se tiendra les 13 et 15 septembre. Froome est également l'actuel meneur de l'UCI WorldTour.

Le directeur des Grands Prix cyclistes, Serge Arsenault, est particulièrement fier de confirmer la venue du Britannique. « C'est du rêvé. Jamais je n'aurais imaginé qu'à la quatrième édition nous aurions un tel peloton », a affirmé M. Arsenault.

Froome ne sera pas le seul coureur à avoir inscrit son nom au palmarès du Tour de France à prendre le départ des Grands Prix cyclistes. Alberto Contador (2007), Andy Schleck (2010) et Cadel Evans (2011) s'affronteront aussi à Québec et à Montréal.

Par ailleurs, Peter Sagan (Cannondale), deux fois maillot vert de la Grande Boucle et comptant 16 victoires cette saison, Christophe Riblon (AG2R La Mondiale), lauréat au sommet de l'Alpe d'Huez dans le Tour de France 2013, et Sylvain Chavanel (Omega Pharma-Quick Step), champion de France de cyclisme sur route en 2011, ont confirmé leur présence.

D'anciens vainqueurs sur le parcours montréalais seront également présents : Robert Gesink (2010), Lars Petter Nordhaug (2011) et Rui Costa (2012).

Quant au contingent canadien, il pourra compter entre autres sur Ryder Hesjedal (Garmin Sharp), lauréat du Giro 2012, et David Veilleux (Europcar), premier québécois à participer à la Grande Boucle.

Serge Arsenault se dit convaincu que la bonne réputation de l'événement et la qualité de l'organisation contribuent à attirer les meilleurs coureurs au Québec. « Nous nous efforcerons de leur offrir les conditions optimales pour donner le meilleur d'eux-mêmes », a-t-il déclaré.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.


INOLTRE SU HUFFPOST

En vélo à travers le monde