NOUVELLES

Un projet de centre commercial sème l'inquiétude à Piedmont

26/08/2013 06:02 EDT | Actualisé 26/10/2013 05:12 EDT

Un projet de centre commercial à Piedmont, dans les Laurentides, suscite une vive opposition de la part de résidents de la municipalité.

Le terrain de l'ancien parc aquatique des Cascades d'eau, situé près de la sortie 58 de l'autoroute 15, appartient maintenant à un promoteur qui souhaite y bâtir un centre commercial de 33 500 mètres carrés, soit l'équivalent de près de six terrains de football.

Des résidents appréhendent ce projet dans leur petite municipalité.

Plusieurs habitent Piedmont pour sa tranquillité. Certains ont d'ailleurs lancé une pétition pour bloquer le projet.

« C'est ça qui nous inquiète, c'est d'être dans l'inconnu », dit Josée Vincent, résidente de Piedmont.

« C'était pour avoir la paix [qu'on a décidé de vivre à Piedmont], et c'est un choix que je fais d'aller magasiner plus loin », poursuit Mme Vincent.

Les opposants craignent aussi l'ampleur du projet qui pourrait nuire aux commerces locaux, selon eux. Ils redoutent la construction d'un centre semblable au Carrefour du Nord à Saint-Jérôme.

Dans le règlement en vue de modifier l'affectation du terrain, certains mots les inquiètent.

« On cite spécifiquement qu'on parle d'un projet de grande surface, on parle d'un centre commercial majeur », dit Gilles Massé, un autre résident de Piedmont.

Le règlement sera soumis à une consultation publique avant d'être voté et approuvé.

Des craintes non fondées, selon le maire

Pour le maire de Piedmont, les inquiétudes sont non fondées.

« Il n'y aura pas de méga centre d'achat, ça c'est faux », affirme Clément Cardin.

Ce qui est en cause, c'est l'avenir de ce territoire, selon lui.

« L'objectif principal, c'est qu'il y ait un développement contrôlé », poursuit le maire Cardin.

« C'est comme si les Laurentides vertes vont être obligées de reculer de plus en plus, il va falloir aller loin à un moment donné », soutient pour sa part Josée Vincent.

« C'est sûr qu'il va y avoir des commerces nationaux », dit quant à lui Guylain Verdier, président de Les développements 58 sur Piedmont, le promoteur du projet, qui est aussi derrière d'autres projets commerciaux le long de l'autoroute 15.

Le centre commercial de Piedmont sera différent, assure-t-il.

« Ça va ressembler plus à Saint-Sauveur [avec un ] caractère campagnard », avance M. Verdier.

Mais les investissements seront considérables, notamment pour niveler le terrain pour permettre la construction. Alors le projet se doit d'être rentable.

« Pour Montréal, on n'en parlerait même pas, mais pour la région ici, c'est un gros projet », ajoute M. Verdier.

Un reportage de Mathieu Dion

PLUS:rc