NOUVELLES

Nouveaux services en pharmacie: la négociation reprend aujourd'hui

26/08/2013 10:08 EDT | Actualisé 26/10/2013 05:12 EDT

MONTRÉAL - Les négociations reprendront aujourd'hui lundi entre les pharmaciens et le gouvernement au sujet de leurs honoraires pour les nouveaux services qu'ils devraient pouvoir dispenser à compter du 3 septembre, a confirmé lundi leur association.

Vendredi soir dernier, les deux parties avaient émis un communiqué conjoint indiquant que les négociations reprendraient, sans donner de précision sur le moment.

Les négociations avaient été suspendues après qu'un litige soit survenu concernant le droit des pharmaciens d'effectuer certains tests sanguins pour le suivi d'une thérapie médicamenteuse.

Vendredi encore, le ministre de la Santé et des Services sociaux Réjean Hébert avait exprimé son ouverture à reporter la date d'entrée en vigueur des nouvelles dispositions, prévue le 3 septembre, si cela était nécessaire pour permettre aux parties d'en arriver à une entente.

C'est à compter du 3 septembre que doivent entrer en vigueur trois nouveaux services en pharmacie pour la clientèle assurée par la Régie de l'assurance-maladie du Québec, à savoir l'évaluation du besoin d'un médicament pour le traitement de conditions mineures, l'évaluation du besoin d'un médicament lorsqu'aucun diagnostic n'est requis et la prise en charge de l'ajustement pour l'atteinte de cibles thérapeutiques.

Les deux parties s'affairent à négocier les honoraires des pharmaciens pour la dispensation de ces nouveaux services en pharmacie.

PLUS:pc