NOUVELLES

L'incendie monstre de Yosemite menace l'appovisionnement en eau de San Francisco

26/08/2013 07:21 EDT | Actualisé 26/10/2013 05:12 EDT

TUOLUMNE CITY, États-Unis - Des centaines de pompiers combattaient toujours, lundi, un des pires incendies de forêt de l'histoire de la Californie, qui menace un réservoir d'eau à San Francisco.

Des températures plus fraîches, en partie causées par l'ombre projetée par l'imposant panache de fumée, aidaient les équipes à progresser. Lundi matin, le feu était contenu à 15 pour cent — il l'était à sept pour cent dimanche soir.

L'incendie a éclaté le 17 août et continue de progresser. Il couvre maintenant plus de 600 kilomètres carrés, soit une superficie plus grande que celle de la ville de Chicago.

Le feu, qui brûle près d'un des parcs nationaux les plus populaires de la Californie, se rapproche du réservoir hydrographique qui approvisionne la ville de San Francisco en eau potable.

Des employés du parc Yosemite tentent de protéger deux boisés de séquoias uniques dans la région en éliminant les broussailles qui les entourent et en les arrosant.

L'incendie est l'un des plus importants de l'histoire de la Californie, notamment à cause de forts vents, de l'inaccessibilité de la région et du temps très sec. Les vents menaçaient de pousser les flammes vers des municipalités à proximité. Environ 4500 bâtiments demeuraient menacés.

«L'incendie continue de présenter tous les défis que peut possiblement poser un feu», a affirmé un porte-parole de la protection des forêts contre le feu de la Californie, Daniel Berlant.

La menace qu'il pose pour le réservoir d'eau de San Francisco a mené le gouverneur de l'État, Jerry Brown, à déclarer l'état d'urgence pour la ville.

L'origine de l'incendie demeure inconnue, mais l'absence de précipitations au cours des derniers mois a créé des conditions de grande sécheresse qui permettent au feu de se propager à toute vitesse.

La région touristique de Yosemite Valley, à 32 kilomètres de l'incendie, demeurait ouverte.

PLUS:pc