NOUVELLES

Le TSX clôture inchangé alors que surgissent de nouvelles questions sur la Fed

26/08/2013 05:31 EDT | Actualisé 26/10/2013 05:12 EDT

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé lundi sans grand changement, les titres aurifères ayant poursuivi la reprise entamée la semaine dernière à la suite de la publication de solides données sur le secteur manufacturier chinois.

Mais le marché est resté soumis aux déclins des actions du secteur industriel et à celles qui sont plus sensibles aux taux d'intérêt, comme celles des services publics et des télécommunications, ce qui a fait retraiter l'indice composé S&P/TSX de deux points pour terminer à 12 760,3 points.

Les opérateurs se sont aussi tournés vers de données économiques qui ont alimenté les questionnements quant aux décisions à venir de la Réserve fédérale des États-Unis. Les observateurs se demandent surtout si la banque centrale américaine juge l'économie assez vigoureuse pour commencer à réduire la cadence de certaines de ses mesures de relance économique.

Par ailleurs, le département américain du Commerce a indiqué que les commandes de biens durables avaient chuté de 7,3 pour cent en juillet, soit de façon bien plus marquée que ne l'attendaient les économistes, lesquels misaient sur un recul de près de quatre pour cent.

D'autres données publiées vendredi avaient fait état d'un recul des ventes de maisons neuves, soulevant certaines questions quant à la reprise du marché immobilier américain.

Le dollar canadien a terminé la séance en baisse de 0,02 cent US à 95,21 cents US.

Les principaux indices boursiers américains ont aussi clôturé la séance dans le rouge. La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a cédé 64,05 points à 14 946,46 points, tandis que l'indice composé du Nasdaq a échappé 0,22 point à 3657,57 points et que l'indice élargi S&P 500 a retraité de 6,72 points à 1656,78 points.

À Toronto, le secteur des métaux de base a progressé d'un pour cent, même si le cours du cuivre a rendu 3 cents US à 3,32 $ US la livre à la Bourse des matières premières de New York.

Le secteur aurifère a aussi gagné environ un pour cent, malgré le recul de 2,70 $ US du cours de l'once d'or, qui a clôturé la journée à 1393,10 $ US à New York. L'action d'Iamgold (TSX:IMG) a avancé de 11 cents à 7,17 $ et celle de Barrick Gold (TSX:ABX) s'est appréciée de 25 cents à 21,52 $.

Le groupe des services publics a affiché le recul le plus important du parquet torontois. Plus sensible aux variations des taux d'intérêt, ce secteur — comme d'autres, dont celui des télécommunications —, a subi des pressions ces derniers temps en raison d'une hausse des rendements obligataires.

Le rendement du bon du Trésor américain de 10 ans, une valeur de référence, a bondi d'environ 120 points de base depuis mai pour atteindre 2,94 pour cent la semaine dernière. Lundi, il était de 2,79 pour cent.

L'action de Fortis (TSX:FTS) a cédé 31 cents à 30,16 $, tandis que celle de Canadian Utilities (TSX:CU) a rendu 71 cents à 33,75 $.

Le secteur de l'énergie a reculé de 0,2 pour cent, le cours du baril de pétrole brut ayant échappé 50 cents US à 105,92 $ US à New York. Le titre de Suncor Énergie (TSX:SU) s'est départi de 25 cents à 35,81 $.

PLUS:pc