NOUVELLES

L'Allemagne retrouve 50 anciens gardes présumés d'Auschwitz

26/08/2013 10:25 EDT | Actualisé 26/10/2013 05:12 EDT

BERLIN - Les autorités allemandes ont pratiquement complété leur enquête sur 50 anciens gardes présumés du camp de concentration d'Auschwitz, et des accusations seront probablement portées contre la majorité d'entre eux.

L'enquête a été réalisée par une unité spéciale formée par le bureau du procureur général d'Allemagne pour se pencher sur des crimes nazis.

Un quotidien de Berlin affirme que 40 suspects vivent toujours en Allemagne. Le procureur Kurt Schrimm a déclaré à l'Associated Press, lundi, qu son bureau prévoit recommander le dépôt d'accusations contre la plupart d'entre eux.

Les procureurs régionaux décideront ensuite si les preuves sont suffisantes pour justifier l'ouverture d'un procès.

M. Schrimm a ajouté que les enquêtes ne sont pas entièrement complétées et que de nouveaux détails seront dévoilés la semaine prochaine.

Les nouveaux dossiers ont été élaborés en fonction d'une nouvelle théorie juridique selon laquelle toute personne ayant servi dans un camp de concentration peut être accusée de complicité pour meurtre.

PLUS:pc