NOUVELLES

Attraction Le Vertige : un visiteur envisage de poursuivre Expo-Québec 

26/08/2013 10:39 EDT | Actualisé 26/10/2013 05:12 EDT

Un citoyen de Québec dont le fils a été blessé dans l'attraction Le Vertige, la semaine dernière, entend poursuivre Expo-Québec et la firme propriétaire de l'attraction, Proludik.

Vendredi, Jean Audy et son fils ont été blessés au dos après avoir essayé Le Vertige. L'attraction proposait aux visiteurs de s'élancer dans le vide à partir d'une plateforme située à 10 mètres de hauteur avant de tomber sur un immense coussin gonflable haut de 3 mètres.

« Mon garçon a sauté Le Vertige et moi, j'ai sauté immédiatement après lui. J'ai constaté que mon garçon était à genou au sol. Il avait mal au dos et il disait qu'il n'était plus capable de se relever », raconte Jean Audy.

Ce dernier a également été blessé au dos. Il est d'ailleurs en arrêt de travail depuis l'incident. Son fils a quant à lui repris du mieux.

Jean Audy croit que les instructions des préposés étaient incomplètes et les risques mal expliqués.

L'attraction a été fermée pendant la première fin de semaine de l'évènement, après le signalement d'un nombre considérable de blessures. Jean Audy lance un appel aux autres victimes du Vertige.

« Mon but, c'est d'amasser le plus de personnes qui ont été blessées dans cette attraction-là pour qu'ils embarquent dans ce recours, qui ne peut pas être un recours collectif parce qu'il n'y a pas suffisamment de personnes, mais c'est un recours qu'on pourrait regrouper pour minimiser les frais d'avocats », dit-il.

Jean Audy dispose d'un délai de 15 jours pour déposer cette poursuite.

PLUS:rc