NOUVELLES

L'Impact domine le Dynamo de Houston dans une importante victoire de 5-0

24/08/2013 09:04 EDT | Actualisé 24/10/2013 05:12 EDT

MONTRÉAL - L'Impact de Montréal a choisi le bon moment pour offrir une performance éclatante. Il a complètement dominé le Dynamo de Houston au cours d'un important duel pour le classement dans l'Est et signé une victoire sans équivoque de 5-0 devant 20 801 spectateurs comblés au stade Saputo.

Le onze montréalais (12-7-5) a livré une performance inspirée et exception faite de quelques minutes inquiétantes au retour de la pause, le Dynamo (10-8-6) n'a jamais été dans le coup.

«À mon avis, nous avons disputé notre match le plus complet, a analysé l'attaquant Marco Di Vaio. On a déjà connu des bonnes séquences de 45, 60, 75 minutes, mais jamais pendant toute une rencontre.»

L'entraîneur-chef Mauro Biello, qui a remplacé Marco Schällibaum, suspendu, était également très satisfait du travail effectué par l'Impact.

«On a joué un bon match, un match complet, a indiqué celui qui a récolté sa première victoire en MLS (1-1-2). En défensive, nous avons été très compact et on a pu repartir en contre-attaque plusieurs fois. Quand tu as ce mouvement en avant et cette qualité en milieu de terrain, tu vas donner des problèmes à tes adversaires. On l'a bien vu.»

«On n'a pas pris de risque comme nous l'avons parfois fait. On a vraiment joué un grand match», a ajouté Di Vaio, qui a grandement contribué au résultat final avec ses 14e et 15e buts de la saison, qui lui permettent de prendre momentanément le sommet des buteurs du circuit Garber.

Felipe, en plus de deux aides, Jeb Brovsky et Andrea Pisanu ont inscrit les autres buts du onze montréalais, qui a récolté une troisième victoire consécutive à domicile et porté à cinq sa série de matchs sans défaite au stade Saputo (3-0-2). L'Impact s'est également hissé du troisième au premier rang de l'Est de la Major League Soccer. Une défaite aurait pu le reléguer au cinquième rang.

«Le classement est serré et nous n'avions que deux points d'avance (sur le Dynamo). Ça nous a permis de creuser un certain écart et en même temps, on a démontré qu'on revenait à nos bonnes manières, a indiqué le milieu de terrain Patrice Bernier. On a montré que ce n'est pas facile de venir chercher ne serait-ce qu'un point ici.»

«On a réalisé que c'était possiblement le match le plus important de la saison, a ajouté le défenseur Hassoun Camara. Face à un concurrent direct comme Houston, très très dangereux, une victoire allait nous propulser en pole position. On a vraiment voulu bien faire les choses et prendre les trois points.»

Tir groupé

Deux buts en trois minutes en première demie auront procuré à l'Impact toute la marge de manoeuvre dont il a eu besoin.

Di Vaio a ouvert la marque à la 35e minute. Posté à la droite de la surface, l'Italien a été alimenté par Justin Mapp avant de déculotter le défenseur Corey Ashe, coupant vers l'intérieur et trouvant le fond du filet d'un tir précis du pied gauche. Hernan Bernardello a aussi été crédité d'une mention d'assistance sur le jeu.

À la 37e, une autre percée de Di Vaio a permis aux siens de doubler leur avance. Tandis que l'attaquant était stoppé à l'entrée de la surface par la défensive texane, Mapp a pu reprendre le ballon avant d'habilement rejoindre Felipe du côté gauche. Le milieu brésilien a médusé le gardien Tally Hall en enroulant une superbe frappe dans le petit filet droit.

Néanmoins, à son sixième match en 22 jours, l'Impact devait se méfier de la fatigue et des succès du Dynamo en deuxième demie, Houston ayant inscrit 18 de ses 29 buts cette saison en deuxième moitié.

D'ailleurs, les Texans ont appliqué la pression dès le retour de la pause et Troy Perkins a dû se surpasser pour voler un but à Will Bruin de la main gauche, à la 48e.

Mais l'Impact s'est rapidement remis de ce petit flottement et il a repris le contrôle de la rencontre. Après une autre montée dangereuse de Di Vaio, les Montréalais ont obtenu un corner, où Bernardello a alors démontré toute l'étendue de son talent sur les coups de pied arrêtés. Sa frappe au deuxième poteau, déviée par un défenseur de Houston, s'est retrouvée au pied Brovsky, qui n'a eu qu'à pousser dans une cage abandonnée.

Di Vaio a fait 4-0 en profitant de la générosité de Bernier. Après avoir accepté une belle passe de Felipe, le Québécois et Di Vaio se sont amenés seuls devant Hall. Bernier, au lieu de lober le ballon par-dessus le gardien, a plutôt passé sur sa gauche, où Di Vaio n'a eu aucun mal à inscrire son deuxième du match.

Pisanu est venu mettre la cerise sur le gateau en marquant dans les arrêts de jeu, son premier de la saison, sur une aide de Felipe.

Cette victoire permet à l'Impact de trôner au sommet de l'Est avec 41 points en 24 matchs, deux de mieux que le Sporting Kansas City et les Red Bulls de New York. Le Dynamo (36 points en 24 parties) demeure pour l'instant en cinquième place, dernière donnant accès aux séries.

PLUS:pc