NEWCASTLE, Ont. - Le père américain d'un garçon autiste offre 100 $ à toute personne qui pourra identifier avec certitude l'auteur d'une lettre haineuse qui a suscité l'indignation au Canada et à l'étranger cette semaine.

La lettre anonyme a été envoyée vendredi dernier à la grand-mère du jeune autiste de 13 ans qui séjournait à Newcastle, en Ontario. Dans cette lettre, on lui demandait de déménager ou de faire euthanasier l'adolescent.

La lettre était écrite par quelqu'un qui prétendait être une mère vivant dans ce secteur et qui était ennuyée par les bruits du jeune quand il se trouvait à l'extérieur.

Mais Wade Huntley, de West Jordan, dans l'Utah, qui se qualifie d'heureux père d'un fils avec l'autisme, dit qu'il ne peut pas éviter d'aborder la question et qu'un montant de 100 $ est tout ce qu'il peut se permettre.

En faisant son offre dans un commentaire acheminé au Toronto Star mercredi soir, il affirme que cette personne ne mérite pas l'anonymat après que les choses détestables qu'elle a dites.

Sur son site, www.avoiceformyson.com, Huntley qualifie l'auteure de «lâche» qui a choisi de se cacher derrière l'anonymat.

Pendant ce temps, la famille du garçon a reçu des offres de gens disposés à payer leurs factures, à les envoyer en vacances ou à leur offrir des cartes-cadeaux.

La police de Durham estime qu'il s'agit d'une lettre dérangeante et continue à enquêter, mais affirme que cette lettre ne constitue pas un crime haineux en vertu du Code criminel.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.