NOUVELLES

Le DG du CHUM reconduit dans ses fonctions malgré la controverse

22/08/2013 10:59 EDT | Actualisé 22/10/2013 05:12 EDT
Radio-Canada

Le mandat du directeur général du Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM), Christian Paire, a été prolongé d'un an par le conseil d'administration.

Cette décision unanime a été annoncée par voie de communiqué jeudi soir.

En prolongeant le mandat de M. Paire, les membres du conseil disent souhaiter « la continuité dans la gestion de l'établissement et des grands projets ».

M. Paire « dirige avec vision et rigueur la transformation vers le nouveau CHUM et le Centre de recherche, et ce dans le respect des échéanciers et des budgets », peut-on lire dans le communiqué.

La gestion de M. Paire est pourtant critiquée par certains, dont le président du Conseil des médecins, dentistes et pharmaciens du CHUM, Paul Perrotte. Ce dernier dénonce notamment la multiplication du nombre de cadres sous la direction de Christian Paire ainsi que la prime de 80 000 $ qui lui a été attribuée, en plus de son salaire annuel de 350 000 $.

M. Paire a même dû se défendre de ces accusations au début de l'été devant une commission parlementaire de l'Assemblée nationale, soutenant que les services aux patients n'ont jamais souffert de ses décisions depuis son entrée en poste, en 2009.

Une analyse de l'Agence de la santé de Montréal citée dans La Presse de jeudi révélait pourtant qu'au moins 10 cadres auraient reçu une prime ou un montant forfaitaire non justifié totalisant 193 000 $ en 2012-2013. L'Agence, qui conclut à la non-conformité du processus de nomination dans la haute direction et dans le versement de primes, a suspendu la plupart des ces versements cet été.

Devant ces nouvelles allégations, les membres du conseil d'administration du CHUM « ont convenu d'attendre les rapports de l'Agence de la santé et des services sociaux de Montréal et du vérificateur général du Québec, qui devraient être finalisés au cours des prochains mois », peut-on lire dans le communiqué.

INOLTRE SU HUFFPOST

Dans les entrailles du CHUM