INTERNATIONAL

Les photos officielles du «royal baby» sont un désastre selon les professionnels (PHOTO)

21/08/2013 07:34 EDT | Actualisé 21/10/2013 05:12 EDT
DR

Les premières photos (officielles) du Prince George ne sont pas passées inaperçues. Rendues publiques ce mardi 20 août, les images du Prince William et de la duchesse de Cambridge, son nouveau né dans les bras, ont rapidement fait le tour du monde. Les Britanniques n'ont pas tardé à commenter ces clichés... y compris les photographes professionnels, pour qui, cette photo est un désastre.

Telegraph, Guardian, DailyMail, radio, télévision... Mardi, les médias anglais ont invité les professionnels à donner leur avis sur les premières photos de George. Pourquoi convoquer les experts? Tout simplement parce que ces photos n'ont pas été prise par un grand photographe, mais par le père de la duchesse, Michael Middleton. La royal family a souhaité rompre avec la tradition - les portraits de Sir Cecil Beaton ou de Lord Snowdon - et a préféré des clichés simples pris par un proche. Mais lorsque le regard avisé d'un photographe se pose sur de telles photos, les critiques fusent!

» Découvrez les principales critiques des professionnels dans cette image interactive. Passez votre curseur sur les marqueurs pour faire apparaître les commentaires (l'article se poursuit plus bas).

Le Daily Telegraph a proposé d'envoyer cette photo au site www.youarenotaphotographer.com, la BBC a publié un guide pour réussir les photos de son nouveau né, le Guardian a estimé qu'il s'agissait d'un véritable "gâchis royal"... Bref, la presse n'a pas été tendre avec l'œuvre de Michael Middleton. Ses photos ne sont pas prêtes d'entrer à la National Portrait Gallery de Londres, mais les critiques ont fini par en agacer certains.

» Retrouvez les photos de la présentation du prince George à la presse, le mois dernier :

La naissance du prince George en images

» Décidément, Kate Middleton n'a pas de chance avec les portraits "officiels", rappelez-vous des détournements du sien...

Kate Middleton détournée

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.