DIVERTISSEMENT
21/08/2013 11:07 EDT | Actualisé 21/10/2013 05:12 EDT

Programmation Ici Radio-Canada Télé : beaucoup de rires et de musique

Les variétés ont la cote, cette année, à Ici Radio-Canada Télé. La chaîne publique a dévoilé les couleurs de sa nouvelle programmation mardi, lors d’un lancement orchestré à la façon d’une émission de Pénélope McQuade et dirigé par la blonde animatrice. Chant, danse et plaisir festif seront au menu, et le buffet à volonté distillera aussi des comédies bien ficelées, du sport en quantité avec les Jeux olympiques de Sotchi, et aussi de l’histoire, avec deux rendez-vous visant à retracer nos racines.

Il serait surprenant que Gregory Charles et son Choc des générations ne frappent pas un grand coup le vendredi soir. Le concept rappelle La fureur avec son énergie débordante, son aspect compétitif et sa grande place accordée à la musique.

Cinq groupes de quatre artistes s’affronteront dans des épreuves de chant, de danse, de mime et d’improvisation. Les « 20 ans » seront représentés par Olivier Dion, Bianca Gervais, Ève Landry et Nicolas Ouellet; les « 30 ans », par Patrice Bélanger, Brigitte Boisjoli, Brigitte Lafleur et Philippe Laprise; les « 40 ans », par Anne Casabonne, Daniel Parent, Alex Perron et Sophie Prégent; les « 50 ans », par Réal Bossé, Suzanne Champagne, Vincent Graton et Diane Lavallée; et les « 60 ans », par Normand Chouinard, Rémy Girard, Louise Portal et Michèle Deslauriers. Un numéro mettant en vedette deux chanteurs d’âge différent sera inséré à travers les jeux (Claude Dubois et Valérie Carpentier seront là au premier épisode), et Gregory sera lui-même très souvent derrière son clavier.

Après les fêtes, Gregory Charles cédera sa plage-horaire à Jean-François Breau et Marie-Ève Janvier, qui piloteront une sympathique joute opposant trois gars et trois filles dans C’est ma toune. Les deux équipes défendront leurs pièces préférées en lien avec différents thèmes : chansons d’amour, chansons à boire, chansons de voitures, chansons de sport, etc. Ici Radio-Canada Télé jumelle Le choc des générations et C’est ma toune pour sa proposition 2013-2014, et il est probable que l’un des deux titres soit renouvelé pour la saison complète en 2014-2015.

Services et voyages dans le temps

André Robitaille plantera le décor de son Entrée principale, du lundi au vendredi, à 16h, dans le hall d’entrée, le « rond-point » de la grande tour du boulevard René-Lévesque, situé derrière les barrières de sécurité, près des ascenseurs. Les collaborateurs Vincent Bolduc, Isabelle Lacasse, Pascale Lévesque, Louis T et Pierre-Louis Laberge épauleront l’animateur pour balayer les sujets de l’heure : santé, divertissement, technologies, médias sociaux, loisirs, voyages, famille, société, consommation, art de vivre et autres.

Quelle sera la signature du rendez-vous quotidien? La spontanéité. André Robitaille a bien l’intention d’accrocher au passage quelques personnes qui passeront près de son espace de travail pour les interviewer en direct, sur le vif. « On n’a pas la prétention de se tourner sur un 10 cents, mais on peut se retourner sur un deux piastres », a-t-il illustré.

Sur le coup de 17h, lorsque les ventres affamés se feront entendre, Qu’est-ce qu’on mange pour souper? viendra à la rescousse des cuistots en panne d’idées. Le chef Danny St-Pierre concoctera des plats économiques et faciles à réaliser. Un important volet interactif est rattaché à cette tribune bouffe; quelqu’un sera notamment disponible pour aider les téléspectateurs en temps réel sur Twitter, et on recevra à l’avance la liste des ingrédients nécessaires à l’élaboration des recettes.

Deux nouvelles émissions nous entraineront dans le passé. Quelle histoire!, avec Clodine Desrochers, s’appuiera sur un événement marquant de nos annales collectives pour tracer des liens avec la société actuelle, du lundi au jeudi, à 14h. Et la très émouvante Qui êtes-vous? remontera l’arbre généalogique de personnalités, qui iront à la rencontre de leurs ancêtres et arpenteront les lieux où ceux-ci ont vécu. Patrice L’Écuyer, Marina Orsini, Pénélope McQuade, Normand Brathwaite, Guy A.Lepage et Dominique Michel se sont tous pliés à l’exercice avec un grand bonheur. Cette adaptation de la série britannique de la BBC Who Do You Think You Are? sera logée le samedi à 20h, à compter du 9 novembre.

Débats de société

En information, Anne-Marie Dussault prend les commandes d’Après tout, c’est vendredi!, un magazine d’affaires publiques « en mode solution », le vendredi à 21h, dès le 11 octobre. On y abordera des questions d’actualité brûlante par le biais d’un angle encore inexploré. Reportages, entrevues et débats amèneront de l’eau au moulin.

La série documentaire Brian Mulroney s’intéressera à toutes les facettes de la carrière politique de l’ancien premier ministre du Canada, de son enfance à Baie-Comeau à son mandat de chef de l’Opposition officielle, jusqu’à ses réalisations sur le plan international et son discours lors de l’Accord du Lac Meech, en 1984. « Cette série va faire la nouvelle », a prédit Guy Gendron, journaliste qui a conçu le portrait, avec la réalisatrice Denise Tardif. Les quatre heures seront étalées entre le 13 septembre et le 4 octobre, le vendredi à 21h.

La rentrée culturelle (Automne 2013)

Humour et drame

Au chapitre des téléromans et des téléséries, La vie parfaite, nouvelle création de Daniel Thibault et Isabelle Pelletier, le tandem derrière Mirador, intrigue déjà. La comédie dépeindra le quotidien effréné d’Éric (Steve Laplante) et Julie (Catherine Trudeau). Lui est père d’un petit garçon, elle, maman d’une ado, et ils ont eu un bébé ensemble. Lorsqu’Estelle (Thérèse Perreault), la mère d’Éric, débarque après la mort de son mari, le couple s’imagine qu’il pourra enfin se reposer un peu. Grossière erreur…

« Ce sera Les Parent sur le 220 », a imagé André Béraud, directeur des dramatiques de la société d’état. Les extraits montrés mardi laissent en effet deviner un produit drôle, punché… et essoufflant, comme l’est constamment la vie des jeunes familles d’aujourd’hui. Les noms de Rémy Girard, Léa-Marie Cantin, Gary Boudreault, Sébastien Dhavernas, Pierre Collin, Jean-Nicolas Verreault et Christian Bégin apparaîtront aussi au générique de cette Vie parfaite, le mercredi, à 21h30.

Juste avant, à 21h, Martin Petit recevra ses amis humoristes à son chalet dans Les pêcheurs, adaptation télévisuelle du sketch qui a souvent cartonné dans les galas Juste pour rire. Chaque semaine, de nouveaux comiques, jouant leur propre rôle, taquineront la truite avec Martin; les épisodes auront tous leur histoire bouclée. François Morency, Mike Ward, Claude Meunier, Guillaume Wagner, Alex Perron, Jean-François Mercier, François Massicotte, Pierre Verville, Mario Tessier, Dominique Lévesque, François Bellefeuille, Michel Courtemanche, Cathy Gauthier, Yves Pelletier, Jean-Michel Anctil, Marie-Lise Pilote, Guy A.Lepage et André Sauvé se sont tous prêtés au jeu.

Sinon, les ados des Parent auront encore grandi, et bien des bouleversements sont à prévoir dans L’auberge du chien noir, Mémoires vives et Trauma, qui reviendra en janvier et s’annonce plus exaltant que jamais. On suivra aussi avec intérêt la sixième et dernière saison de La galère; l’auteure, Renée-Claude Brazeau, souhaite ensuite s’accorder une année sabbatique et n’exclut pas la possibilité de ramener un jour son quatuor féminin à l’écran, mais pas tout de suite.

Mariloup Wolfe incarnera Élisabeth Bergeron, une professeure d’arts plastiques intense et passionnée, maman d’une fillette et dont le couple bat de l’aile, dans 30 vies. En plus de renouer avec tout le corps professoral de l’école du Vieux-Havre, on fera connaissance avec Alain (André Robitaille), le conjoint d’Élisabeth, Monique (Louise Latraverse), sa belle-mère, et Juliette (Catherine Lamarre), sa fille. La première intrigue, celle d’une étudiante impliquée dans un projet pour contrer l’homophobie, réunira à l’écran les visages de Marie-Chantal Perron, Gabriel Sabourin, Pierre-François Legendre et Myriam LeBlanc.

Plusieurs trépignent déjà d’impatience à l’idée de découvrir Catherine-Anne Toupin dans la peau de Shandy, en remplacement de Suzanne Clément, dans Unité 9. Or, aux dires des membres de la production, on n’y verra que du feu, tellement Catherine-Anne habite le personnage. La transition se fera donc en douceur. Et ailleurs dans la prison de Lietteville s’ouvriront les portes de l’unité 7, où ça joue beaucoup plus dur que dans l’unité 9. L’auteure, Danielle Trottier, a expliqué qu’une « bonne grosse dizaine » de nouveaux visages feront leur entrée au pénitencier et qu’on s’aventurera beaucoup plus loin dans la vie privée des protagonistes.

Ça et là dans la grille, Tout le monde en parle entamera cette année sa 10e saison, et Ricardo, sa 12e. Les fidèles d’Alors on jase, en matinée, verront cet automne des choses inusitées, comme Winston McQuade qui se fera tatouer, et la mère de Marc Labrèche, Michelle Labrèche-Larouche, qui sautera en parachute avec Guillaume Lemay-Thivierge. Catherine Mercier prendra la barre de La semaine verte en remplacement d’Errol Duchaine, tandis qu’En direct de l’univers célébrera sa 100e édition le 21 septembre et que Garou, Claude Dubois et Dominique Michel iront s’asseoir à la table des Enfants de la télé. Enfin, Pénélope McQuade a appris en direct, à la fin de sa présentation, mardi, que son talk-show estival serait reconduit pour une quatrième fois l’an prochain.

Jeux olympiques

À l’hiver, tous les yeux se tourneront vers les Jeux olympiques de Sotchi. Diffuseur officiel des compétitions avec TVA Sports et RDS, Radio-Canada programmera une couverture complète du rassemblement sportif, du 7 au 23 février. En semaine, les journées et les soirées seront consacrées à Sotchi, jusqu’à 21h; l’horaire bougera légèrement la fin de semaine. Martin Labrosse, Marie-José Turcotte et Guy Daoust seront nos yeux et nos oreilles pour nous rapporter les hauts faits des diverses activités. D’ici là, un « crescendo d’émissions » mettra la table pour le jour J.

C’est également lorsque la neige sera de retour qu’on plongera dans Série noire, nouvelle fiction des auteurs des Invincibles, François Létourneau et Jean-François Rivard. On y rencontrera deux auteurs, Denis Rondeau (François Létourneau) et Patrick Bouchard (Vincent-Guillaume Otis), forcés d’infiltrer malgré eux les milieux policier, juridique et criminel afin de puiser l’inspiration pour écrire la suite de leur série, La loi de la justice, dont la première saison s’est avéré un incroyable bide critique. Une solide distribution entourera les deux principaux protagonistes, incluant Édith Cochrane, Anne-Élisabeth Bossé, Marc Beaupré, Guy Nadon, Louise Bombardier, Martin Drainville, Alain Zouvi, Caroline Bouchard et Hugo Dubé. Même Bernard Derome apportera son grain de sel à la narration. On nous assure que les nostalgiques des Invincibles retrouveront le ton qui enrobait les péripéties de leur quatre antihéros favoris.

Retrouvez les articles du HuffPost Art de vivre sur notre page Facebook.